L’arbre de l’enfance

Pour cette semaine mondiale de l’allaitement mondiale maternel (SMAM), on a organisé avec notre association d’allaitement la projection d’un film « l’arbre de l’enfance » et je suis super heureuse.

C’est un film magnifique, qui devrait être proposé à tous futurs parents et parents, il devrait être projeté dans toutes les salles de France et même du monde car, il parle vraiment de l’enfance, le ressenti des enfants, leurs visions de la vie et des adultes.

C’est un film qui ouvre les yeux, qui fait réfléchir, qui nous parle et qui fait énormément réfléchir, je l’ai déjà dis je crois, mais il faut le dire 🙂

Je vous le conseille fortement.

Pendant le film, je suis passée par toutes les émotions possibles, j’ai beaucoup pleuré (et je pleure encore à écrire ses mots).

De part mon vécu et mon enfance, ce film me touche encore plus.

Je vous fais un petit résumer rapide pour vous donner encore plus envie de le voir 🙂

Ce film suit une jeune fille Juliette, on la voit lors de ses 11, 13,14, 15,16,17 ans, on voit son évolution et les réflexions qu’elle a sur la vie, le passage à l’âge adulte, ses parents…
Juliette est surprenante, elle a une telle maturité, pouvoir dire à 11 ans, « pour moi un adulte doit parler de ce qui ne va pas, pour qu’on puisse résoudre les problèmes, mais aussi de ce qui va,… », elle rassure son ami qui lui dit « je n’ai pas de qualités, je n’ai que des défauts » car oui, c’est le ressenti ou l’image que les enfants on d’eux, qu’on peut  leur projeter sans nous en rendre compte.

On suit également une maman avec sa fille, cette maman a reproduit malgré elle, son schéma parental, elle a fait subir à sa fille des VEO et elle nous raconte son cheminement pour comprendre ce qu’elle a fait, pourquoi, pourquoi elle s’en veut, comment elle a changer, ce qui la fait changé et ouvrir les yeux.

On entre aussi dans la vie, d’un homme, père de 3 enfants, qui nous raconte lui aussi avoir subi des VEO, enfants, comment il comprit qu’il devait penser un peu à lui et ne pas s’oublier, ce monsieur est très touchant.

On a des moments de discution avec 2 amis de Juliette, que l’on a vu grandir, Neige, lorsq’elle 17 ans, elle nous explique pourquoi elle a coupé les ponts avec les adultes « car ils lui dissent ou la font ce sentir comme une enfant, ils ne l’écoutent pas, ils n’écoutent pas la femme, l’adulte, qu’elle devient.

Il y a aussi des interventions de Catherine Gueguen, une de mes gourous, qui nous explique le fonctionnement des enfants, les peurs qui restent à vie, les effets des VEO et des fessées sur l’enfant et l’adulte qu’il deviendra.

Quand je vous dis que ce film fait énormément réfléchir, c’est que l’on pense à soi, à soi enfant, à soi adulte et à soi parent.

Je me dis personnellement après ce film, « est-ce que j’écoute assez mes enfants? » parfois rien qu’une parole peut casser leur estime d’eux, parole dite sous le coup de la fatigue pas dite pour blesser.

Juliette le dit très bien, elle était petite, elle a demande un câlin à sa maman, un jour, sa maman la refuser et elle en a énormément souffert et elle nous raconte sa peine.

Quand je suis rentré chez moi, j’ai demandé à ma fille la définition d’un adulte pour elle, voila sa réponse :

« Un adulte, il doit aimer son enfant, être gentil avec lui, être à son écoute, ne pas crier ni gronder et jouer avec lui ».
Et je pense que cette dernière phrase mais directement adressé « il doit aussi laisser son enfant porté des chaussures à talons et des hauts où on voit le ventre » 😉 bien tenté ma fille, mais c’est toujours non ^^

 

Être en relation avec soi, avec les autres, avec la Nature, dans une relation juste et bienveillante…

 

Je pourrais vous en parler encore pendant des heures, mais je vous raconterai tout le film 😉

Sachez que vous pouvez acheter le dvd ou soutenir Anne Barth, qui est la réalisatrice, productrice…

Il est possible d’organiser une ciné-rencontre aussi chez vous, dans votre ville, pour que ce film soit vu par le plus de gens possible et que le regard des gens changent, qu’ils comprennent les conséquences des VEO, les bienfaits de la nature et ce qui ce passe dans la tête de nos enfants.

Tout est expliqué ici:) http://www.larbredelenfance.com/

Foncé regardé ce magnifique film, vous aller en apprendre beaucoup sur vous, sur vos enfants, sur la vie, et votre regard va changer ❤

Merci à Anne Barth pour ce magnifique moment, son écoute, d’avoir réussi à partager tant d’émotions avec nous, j’éspére que ce film va voyager et ouvrir les yeux de pleins de gens ❤

Je vous explique dans mes différents articles, ce que sont les VEO ( Violence Educatives Ordinaires) ici et ici aussi, si vous voulez en apprendre plus 🙂


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Depuis peu, retrouver nous sur Twitter aussi:) : https://twitter.com/Mamtermante?lang=fr

*Et à vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Publicités

Le portage : Les règles de sécurité du portage physiologique #1

En cette semaine mondiale du portage, je voulais vous en parler un peu quand même 🙂

Il y a beaucoup à dire sur le portage, pour cet article, je vais plus vous parler de la sécurité et des bons/mauvais portes-bébés.

Qui dit maternage dit portage, portage physiologique attention, un portage qui respecte l’enfant et qui respect le porteur.

Le portage ne doit pas faire mal à l’enfant ni à l’adulte, c’est pour ça qu’il faut un porte-bébé physiologique ou une bonne écharpe de portage.

Ne pas acheter son porte-bébé dans un supermarché, magasin lambda ou sur des sites internet de contrefaçons mais plutôt avec une monitrice de portage, sur des sites spécialisé (JPMBB, Manduca, Boba…), lors de rencontre avec des professionnels du portage …

Il faut savoir aussi, que les portes-bébés/préformés ne sont pas indiqués avant l’âge de 5/6 mois du bébé, il faut attendre l’écartement naturel des hanches, quand loulou arrive à attraper ses pieds, on dit que c’est bon 😉 en attendant préféré l’écharpe de portage.

Il y a des moyens de portage pour tous les budgets, des abordables (Boba, JPMBB, …) et des merveilles tissées aux poils de licornes pour certaines ^^

Le moyen de portage doit respecter plusieurs règles de sécurité tel que :

-La teinture ne doit pas être toxique car bébé tète et met très souvent l’écharpe ou le porte-bébé à sa bouche.

-La matière doit être oeko-tex.

-Il doit être aux normes.

L’installation doit respecter des règles de sécurité aussi :

-Le bébé doit être à hauteur de bisous, donc ni trop haut ni trop bas.

-Les voies respiratoires (nez et bouche) doivent être dégagés pour qu’il puisse avoir une bonne respiration.

-Le bébé ne doit pas être couvert comme avec par exemple une doudoune ou combinaison, en hiver, préféré plutôt une veste ou manteau de portage pour vous, moi j’ai un manteau Zoli depuis la naissance de mon fils, l’insert grossesse ne m’a pas servi, il est né en juillet, donc la polaire était rangé ^^

Il me sert aussi bien quand je porte mon fils, que lorsque je suis seule, elle est bien chaude pour l’hiver et monsieur nounoune à son capuchon pour protéger sa tête assortie à mon manteau, petite touche maman gaga j’avoue ;).

-Bébé ne doit pas être allongé mais en position assise.

-Jamais de position face au monde car cela stimule trop l’enfant, s’il y a quelques choses qui fait peur à bébé comme un bruit, une moto qui passe, il ne peut pas se blottir et être rassuré contre le porteur.

-Les genoux de bébé doivent être remontés, pour que son dos soit rond.

-Ne pas porter en écharpe ou porte-bébé en conduisant une voiture, une moto, un vélo… hyper dangereux s’il y a un accident.

-Les nœuds de l’écharpe doivent être bien serrés, le porte-bébé bien réglé suivant chaque porteur.

-Bien faire boire bébé, l’allaiter dans l’écharpe ou le porte-bébé est possible.

-Couvrir les extrémités du corps de bébé pour éviter les coups de froid/coups de soleil.

-Et au grand jamais, être suspendu par les parties génitales comme avec ce type de porte-bébé, vendu en commerce.

Les photos parlent d’elles même ;(

 

Alors c’est sur, vu comme ça on peut ce dire, olala, c’est trop compliqué je jette l’éponge.

Mais non, il ne faut pas, il existe des cours de portage (gratuit ou payant), des tutos sur YouTube, qui aide pour les premières fois après c’est les doigts dans le nez 😉

Les cours de portage ou rencontre avec quelqu’un qui connaît biens les différents moyens de portage, sont importants quand on débute pour aider à choisir son écharpe, ils en existent tellement, les marques, les grammages, les matières qu’il est dur de choisir parfois, on apprend aussi les différents nœuds possibles, les différentes positions, les règles de sécurité… Ma copine de Ptites mains d’abord à répertorier plusieurs monitrices de portage ici ; si vous voulez en trouver une par chez vous.

Ne vous dites pas, « ho le porte-bébé là coûte cher, il est bien » non, le prix n’a rien à voir, c’est pas parce qu’il coûte 150 euros qu’il est super, au contraire, ce sont souvent des engins de tortures pour certains .

Attention les pros du portage, les photos de ces trucs, je dis même pas porte-bébés, vu la dangerosité de la chose, vont vous faire hurler 😉

 

Pour les petits budgets 😉 on trouve de très bons porte-bébés et écharpes de portage sur les groupes d’occasion sur Facebook, sinon profiter des soldes, des ventes privées ou l’inscrire sur sa liste de naissance, plutôt que la dernière poussette à la mode (qui coûte le double ou le triple d’une écharpe parfois) et pour éviter le 50ᵉ pyjama que tata offrira 😉 cadeau utile et très vite rentabilisé 😉

Si vous avez acheté ou que l’on vous a offert un porte-bébé non physiologique, faites vous rembourser ou sinon voici, une technique d’appoint qui peu rentre un porte-bébé non physio, physio avec juste un foulard.

 

22359112_10212642827298149_151098201_n

 

Et vous dites nous tout, vous porter vos enfants ?


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Depuis peu, retrouver nous sur Twitter aussi:) : https://twitter.com/Mamtermante?lang=fr

*Et à vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

 

Non au 5/10/15, oui à l’écoute des besoins de l’enfant

Depuis 9 ans que je suis maman, je vois fleurir sur internet, les réseaux sociaux et dans des livres, des méthodes sur le sommeil des bébés et des enfants.

 
Il y a plusieurs méthodes, l’écoute des besoins de l’enfant et la barbare (pour moi) la non écoute des besoins, le 5/10/15 ou l’équivalent mais sans durée.

 
Elle consiste à laisser son bébé, 5 min puis 10 min et enfin 15 min sans aller le voir et à le laisser pleurer, le truc qui moi me déchire les entrailles, moi qui en 9 ans n’a jamais laisser mon enfant.

 
C’est-à-dire que bébé, va pleurer seul dans sa chambre, dans son lit pendant tout ce temps.

 
Alors je pense que je vais pas me faire de copines encore, je vous le dis cette méthode de laisser pleurer exprès son bébé pour moi c’est de la VEO pure et simple.

 
Si on regarde la définition de la Violence Éducative Ordinaire (VEO), c’est tout ce qui est violence physique, psychologique et mentale. Laisser un enfant en souffrance, pleurer c’est une violence psychologique.

 
Attention, je ne dis pas qu’un enfant qui pleure c’est de la VEO, c’est laisser pleurer exprès, le savoir en souffrance et ne rien faire qui est de la VEO.

 
L’enfant ne peut pas comprendre et réfléchir comme nous adultes, son petit cerveau n’est pas prêt, il ne le sera pas avant 27 ans en plus, age où le cerveau sera mature, y a le temps^^

 

21442260_10212397887494807_1525263181_n
C’est comme si nous adultes, il nous arrivait quelques choses qui nous faisait très peur, on pleure, on demande à notre ami, notre mari, de l’aide et qu’il nous dit « ho ça va, tu me fatigues, laisse-moi ! » Pour être polie 😉 on se sent triste, déçu, démoralisé, en colère, abandonné … suivant notre ressenti.

 

A laissé pleurer son enfant, on lui montre que nous ne sommes pas là pour lui, qu’il peut être triste, malheureux c’est pareil, on lui dit débrouille-toi sans moi.

Ok, si on écoute les spécialistes, c’est une super méthode, en quelques jours l’enfant ne ce réveil plus et dort. Ce qui est normal, car il se sait seul, il sait que s’il demande de l’aide personne ne viendra, alors à quoi bon en demander.

 
Ce que ça fait de laisser un bébé pleurer et en stress, niveau émotionnel, psychique :

 
Catherine Gueguen le dit très bien dans ses livres, c’est prouvé scientifiquement, je ne l’invente pas.

 
« Quand l’adulte décrète : il faut dormir…, sans se préoccuper de savoir si l’enfant a effectivement sommeil…, celui-ci perd confiance en lui, le doute, la confusion, l’envahissent. Il ne sait plus sentir ce qui ce passe en lui, il perd une partie de la connaissance de lui-même, indispensable pour conduire sereinement sa vie. Il ne sait plus, ne sens plus quand il a sommeil. »

 
« L’enfant pleure pour signaler des émotions et pour appeler à l’aide. »

 
« Dès que l’enfant ressent de la fatigue, de l’énervement, de l’inquiétude, de la peur, de la colère, il pleure car toutes ces émotions le bouleversent. Il appelle à l’aide pour être réconforté. Il ne sait pas agir autrement. »

 

« Quand personne ne répond à ses appels, à ses pleurs, l’enfant apprend à ne plus se connecter avec ce qu’il ressent. « 

« Il deviendra sage comme une image. Les parents vont être tranquilles, il n’exprimera plus ses émotions, ses chagrins, ses peurs, ses colères et ses besoins. Une grande partie de lui va s’éteindre. »

 
Et pour la partie encore plus scientifique :

 
« Lors d’un stress : l’hypothalamus sécrète la corticolibérine qui agit directement sur l’hypophyse. L’hypophyse à son tour libère de la corticotrophine qui s’achemine vers les glandes surrénales au niveau de la cortico-surrénale et sécrète le cortisol.

 
Le taux élevé et prolongé du cortisol peut altérer certaines zones cérébrales chez l’enfant. Cella peut conduite à une hyperactivé permanente, troubles de l’humeur, hypersensibilité au stress avec manifestations anxieuses et/ou dépressive à l’âge adulte. »
Je sais que ça peut faire peur mais c’est ce qui ce passe.

 

 

À la maison je procède à peu près pareil pour mes enfants avec le coucher : un temps calme, histoire, chanson, câlin, je leur dit que je les aime, tétée pour mon fils et dodo.

 
Si mon fils pleure, je vais le voir ou il vient me voir si je suis dans le salon, je le rassure, lui dit que je suis là, je le berce, des petites papouilles dans le dos, des bisous, la tétée, il sait que je suis là, s’il a besoin de moi et il se rendort. Après je fais partie de la #teampouple donc ça arrive régulièrement 😉

 
En écoutant ses besoins, je fais preuve d’empathie pour lui, je lui montre que s’il a besoin de moi, je suis là pour lui, que je ne l’abandonne pas.

 

21397375_10212397888574834_9774207_n

 

Ce qui peut aider à un bon endormissement :

 
-Un petit temps calme avant de dormir, pour faire redescendre l’énervement, l’agitation.

 
-Lire un livre, écouter une musique douce.

 
-Pas d’écran (TV, ordinateur, tablette) juste avant de dormir.

 
-Pas manger de sucrer, bonbons, ne pas boire de coca ou autre excitant.

 
-Instaurer un rituel et le reproduire tous les jours.

 
-Raconter la journée du lendemain, les rendez vous, les choses à faire.

 
-Mettre une veilleuse dans la chambre si l’enfant a peur du noir, il y en a des très jolies, qui font de la musique/lumière/enregistrement de la voix.

 
-Dire des petits mots d’amour.

21396966_10212397887694812_1572791522_n
-Avoir un doudou, un vêtement qui sent l’odeur de maman (mon fils s’endormait un moment, en collant son nez dans mon soutien gorge, pour sentir l’odeur de lait^^).

 
-Ne pas s’énerver, crier, dire des choses que l’on regrettera. Si on arrive plus, il faut passer le relais.

 
-Écouter les besoins de son enfant, certain enfant on besoin de dormir près de leurs parent pour trouver le sommeil, de faire du cododo une partie de la nuit ou la nuit entière.

 
-Écouter toujours, les besoins de sommeil de son enfant, certain on des grands besoin, des marmottes comme les miens et d’autres pas besoin de beaucoup, ne pas regarder un tableau par exemple, qui dit les heures de coucher, nous parents connaissons mieux nos enfants qu’un tableau fait par un inconnu.

 
-Même si ça nous dérange, nous parents, de pas être tranquille le soir, pour regarder son petit film, si son enfant n’a pas sommeil, ça ne sert à rien de le coucher pour notre organisation à nous.

 

 
-Ne pas louper le train du sommeil, dès les premiers signes de sommeil, coucher loulou, sinon il faut attendre le prochain qui arrive au moins 1h plus tard.

21360924_10212397888894842_813015531_n
-Certaines choses comme les dents, maladies, douleurs n’aident pas et empêche un bon sommeil, comme nous adultes.

 
-Donner la tétée, ne pas écouter les idées reçus, qui dissent que l’allaitement la nuit donne des caries, c’est faux de faux.

 
-Des chaudoudoux, des pluies de chaudoudoux, les chaudoudoux guérissent tout ❤

 

 

Les extrais et paroles de Catherine Gueguen sont tirés de son livre “Pour une enfance heureuse”, vous le trouver dans toutes les bonnes librairies 😉

 

21363319_10212397925055746_1036092516_o

mon nounoune qui dort ❤


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/
*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel
*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Bleu pour les filles et rose pour les garçons

Les réseaux sociaux sont supers, on peut faire beaucoup de choses, apprendre plein de choses, mais voir certaines choses choquantes, qui ne nous plaise pas, qui ne sont pas dans nos valeurs et dans celles que nous voulons transmettre à nos enfants… La magie d’internet, Facebook, Twitter, Instagram et autre ne direz vous.

Je suis sur beaucoup de groupes sur la parentalité, l’allaitement et autres, pour apprendre, partager mais certaines fois je vois passer des choses qui me choque sur l’allaitement comme je vous en ai parlé ici dans mon article sur « l’allaitement est naturel » ici sur les Violences Éducatives Ordinaires (VEO) avec « un peu de bienveillance, voyons », cette fois c’est sur les stéréotypes.

J’avais abordé le sujet un peu déjà avec mon article sur mon Nounoune et sa trottinette rose, avec le regard des gens.

Vous savez ceux qui dissent que le bleu c’est pour les garçons, le rose pour les filles.

stéréotypes3

Car oui pour certains, une couleur correspond à un genre et pourrait peut-être faire tomber le pénis de leur petit garçon, s’il buvait dans un verre rose ^^

Après quand les enfants rentrent à l’école, discutent avec leurs copains, ils changent, malheureusement, ma fille par exemple, avec qui je n’ai jamais fait de différence avec son frère, avec qui j’ai toujours parlé de tout, m’a dit, de façon gentille « ho le garçon il rigole comme une fille » je lui ai réexpliqué que chacun à une façon à lui de rigoler, qu’il n’y a pas de rire de fille ou de garçon, que ça peut blesser la personne si elle entend ça, pour son anniversaire elle m’a dit « non, je ne peux inviter de garçon, tu te rends compte » je lui ai demandé pourquoi, elle m’a qu’elle n’avait que des jouets de filles.

stéréotypes 4

Pourtant je ne l’ai pas élevé comme ça, à la maison elle joue avec les petites voitures de son frère, les Legos, on a été voir Cars au cinéma, son frère joue avec elle aux Barbies, il a une trottinette rose Barbie qu’il adore…

Mon fils m’aide à faire la vaisselle, il a son petit balai, il aime faire le ménage, ranger, mettre les robes de sa sœur et me pique mes soutiens gorges 😉

 

Ma fille a beaucoup aimé le dessin animé SheZow, c’est l’histoire d’un petit garçon, qui une fois sa bague mise devient une super héroïne, je trouve le thème génial mais certains ne sont du même avis que moi car une pétition a été faite.

En cherchant sur internet je suis tombé sur un article qui m’a choqué des gens dissent que ce dessin animé pour les enfants « peut engendrer des traumatismes et des disparités, que ça ne fait qu’augmenter la population de trans, une banalisation de la perte d’identité sexuelle de l’enfant et probablement un don du ciel pour les pédophiles, que c’est de la propagande », un commentaire que je n’écrirais pas tellement il est ignoble…

Comment en 2017 des adultes peuvent penser comme ça, je suis choqué, triste, dégoutter…

 

Les stéréotypes c’est ignorer le caractère de l’enfant pour le faire rentrer dans un groupe, un moule et c’est l’empêcher de développer sa personnalité librement.

Les stéréotypes les plus entendus sont : le bleu pour les garçons, le rose pour les filles, les garçons ne pleurent pas, les garçons ne jouent pas aux poupées, les hommes travaillent les femmes restent à la maison, les garçons sont plus intelligents que les filles, les garçons n’ont pas avoir les cheveux longs, les blondes sont bêtes, les métiers : sage femme pour les femmes, camionneur pour les hommes), les sports : danse pour les filles, football pour les hommes…

Les catalogues de Noël en sont rempli chaque année, c’est dommage, après certaines marques font évoluer les choses, c’est bien.

stéréotypes2

Pourtant les jupes pour hommes ont été créées par un célèbre couturier Jean-Paul Gautier, les hommes aux cheveux longs sont super sexy, une célèbre marque sponsor des rugbymans est rose…

Les dangers avec les stéréotypes sont qu’ils peuvent mener à des malentendus et à de la discrimination envers une personne ou un groupe.

Ces personnes pourraient alors être mises à l’écart ou être victimes d’injustices, ça engendre aussi des violences sexistes.

Pour faire disparaître les stéréotypes, il faut parler, parler et parler avec son enfant, lui explique pourquoi il ne faut pas en avoir, les risques que ça comporte, le mal que ça peut faire à la personne qui reçoit le commentaire et surtout faire attention à l’effet miroir, on est un exemple pour notre enfant, il reproduit ce qu’il voit et entend 😉

Lutter contre les stéréotypes sexistes dès la petite enfance permet d’éviter en partie la reproduction de ces inégalités, d’une génération à l’autre.

Lire aux enfants des livres où la fille ne cherche pas un prince charmant obligatoirement.

C’est notre job de parents de les aider et de leur expliquer 😉

 

Faisons évoluer les mentalités, créons un autre monde pour nos enfants, qu’ils ne grandissent pas dans l’homophobie, le sexisme et le dénigrement des autres.

 

Peace and Love ❤

Ps : oui, je sais je vis dans le monde des Bisounours, mais j’ai espoir:)

 

Et vous, vous faites quoi pour que vos enfants grandissent dans un monde meilleur ?

 


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Les sigles du maternage.

Certains d’entre vous doivent me prendre pour une Extraterrestre avec mes sigles ou si vous êtes sur des groupes de maternage, d’enfants vous devez en voir passer pas mal, c’est pour ça que je me suis dit, je vais vous faire un petit lexique 😊

Pour aider et mieux comprendre, après il y en a des tas, j’ai mis ce que l’on entend/lit le plus souvent.

Alors commençons par ce qui a un rapport avec

*Le maternage :

-CNV : Communication Non Violente = C’est un langage élaboré par Marshall B. Rosenberg. Selon lui, ce sont « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d’en faire autant ». L’empathie est au cœur de ce processus de communication initié dans les années 1970 (c’est pas si vieux que ça). Le terme « non-violent » est une référence au mouvement de Gandhi et signifie ici le fait de communiquer avec l’autre sans lui nuire.

-ENV : Éducation Non Violente = c’est une éducation bienveillante, bienveillance ne veut pas dire laxisme.

-VEO : Violence Éducative Ordinaire = Ce qui est qualifié de VEO, est toute violence physique, psychologique et mentale (fessée, claque, coups, humiliations, rabaisser…) je vous en ai déjà parlé ici.

-LSB : langue des Signes Bébé = ça permet de pouvoir communiquer avec son bébé, le comprendre quand il exprime ses besoins, ses envies et ce avant qu’il a acquis le langage…

-ML : Motricité Libre = La motrice libre consiste à laisser l’enfant libre de ses mouvements afin de lui permettre d’explorer son corps et de se développer en toute confiance.
Donc exit le youpala, jumperoo, marche forcé, parc, transat, cale-bébé…

 

-BABI : bébé aux besoins intenses = je vous en ai déjà parlé ici, lors d’un besoin de décharge.

-EABI : enfants aux besoins intenses = souvent la suite après un enfant BABI.

*L’allaitement :

IMG_20160307_181737

-LM : Lait Maternel = le bon lait, qui contiens tout ce qu’il faut pour bébé 😉 appelé aussi l’or blanc.

-COFAM : COordination Française pour l’Allaitement Maternel = elle œuvre à la protection et au soutien de l’allaitement maternel

-GTT : Grande TéTé = c’est un collectif de parents, d’associations de soutien à l’allaitement maternel, de professionnels de santé et/ou de petite enfance concernés par l’allaitement maternel. Il est là pour la sensibilisation du grand public, des médias sur les bienfaits de l’allaitement maternel, une rencontre est faite pour ça justement, des mamans allaitantes se retrouve pour faire une photo qui sera publié après.

-SMAM : Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel = le thème de cette année « Ensemble protégeons l’allaitement, loin des conflits d’intérêts » du 15 au 22 octobre 2017.
C’est l’occasion pour des organisations, des particuliers, à travers le monde, de soutenir, encourager et protéger l’allaitement maternel, lors de conférence, colloques, expositions, manifestations…

-DAL : Dispositif d’Aide à la Lactation = c’est un système qui permet à la mère allaitante d’éviter l’emploi de tétines quand elle doit donner à son bébé des compléments de lait maternel exprimé, pour éviter la confusion sein/tétine.

-LLL : La leche League = l’une des associations de soutien pour l’allaitement maternel les plus connus, présente un peu partout et pas seulement en France.

-TL : Tire Lait = c’est un appareil qui sert a exprimé son lait quand on ne peut pas allaiter, sur un court ou long terme.

-REF : Réflexe Éjection du Lait = c’est quand le lait sort trop fort du sein, pour en avoir un, je peux dire que le lait peut gicler très loin, c’est impressionnant les premières fois ^^

*La propreté :

-CL : Couche Lavable = tout est dit je pense ^^

-HNI : Hygiène Naturelle Infantile = cela consiste à observer les réactions du bébé afin de détecter les signes indiquant qu’il a envie de faire ses besoins (urines et selles), pour lui permettre de se soulager immédiatement dans des toilettes ou sur un pot, on n’utilise pas de couches.

*L’alimentation :

DME : diversification mène par l’enfant = c’est une méthode de diversification alimentaire, qui consiste à laisser l’enfant découvrir les aliments de lui-même, par le toucher, la vue, l’odorat, le goût. Il faut donner des morceaux à l’enfant et non des petits pots ou des purées.
Il y a des règles par contre, pas avant 6 mois, que l’enfant soit attirer par la nourriture, qu’il tienne assit seul et ne pas avoir peur du ménage 😉

20446562_10212073679789817_1485500599_o

*Les allergies :

-PLV : Protéines de Lait de Vache = protéine qui est dans le lait de vache et rend allergique

-APLV : Allergie aux Protéines de Lait de Vache = allergie qui nécessite une éviction du lait de vache/brebis/chèvre/jument, de soja, de bœuf.
Je vous en ai parlé ici, dans notre bilan sur les allergies de mon fils.
Les symptômes sont : œdèmes, rougeurs, boutons, perte de poids, coliques, RGO, sang dans les selles, diarrhée, gaz…

-IPLV : Intolérance aux Protéines de Lait de Vache

-PAI : Protocole Accueil Individualisé = c’est un projet d’accueil individualisé, il est mis en place lorsque l’accueil en collectivité (école, crèche) d’un enfant, notamment en raison d’un trouble de santé invalidant (pathologies chroniques, intolérances alimentaires, allergies), nécessite un aménagement (suivi d’un traitement médical ou protocole en cas d’urgence).

-RGO : Reflux Gastro Œsophagien = c’est la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage, le conduit qui relit la bouche à l’estomac. Ça peut être très douloureux pour les bébés.

* L’accouchement :

-DPA : Date Prévu d’Accouchement

-PDP : Prise De Poids

-PMI : Protection Maternelle et Infantile = c’est un établissement qui propose un suivi de la grossesse, de l’enfant.

-RDC : Retour De Couche = moment après la naissance (jours, mois ou années) où nos bien aimés règles reviennent.

-FC : Fausse Couche

-PMA : Procréation Médicalement Assistée = ce sont des aides pour être enceinte, grâce à des Fécondations In Vitro (FIV), Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

-AAD : Accouchement A Domicile

-VB : Voie Basse

*Le portage :

-DISO : Desperately In Search Of/ désespérément à la recherche de = quand on cherche l’écharpe de nos rêves.

-AP : ArtiPoppe

-CC : château Coco

-LLA : Ling Ling d’Amour

-JPMBB : Je Porte Mon BéBé

-PESN :Petite Écharpe Sans Nœud

-PP : PayPal = sert à payer les écharpes parfois hors de prix mais tellement belle 🙂

*Le zéro déchet :

-ZD : zéro déchet = démarche qui consiste à réduire ses déchets, consommer local, éviter les sacs en plastique, trier ses déchets, faire du compost avec ses déchets, faire du recyclage, acheter d’occasion/braderie au lieu de neuf,…

-Licorne : personne qui est sur le groupe Facebook « Gestion budgétaire, entraide et minimalisme »

 

J’espère que cette petite liste vous aura aidé à mieux nous comprendre et à nous déchiffrer 😉

Si vous en voyer d’autres, hésiter pas, je rajouterai dans la liste 😉


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Vivre avec les allergies alimentaires, Après la pluie, le beau temps.

Aujourd’hui je vais vous faire rentrer encore un peu plus dans notre vie, pour vous parler de quelque chose qui nous bouffe la vie, qui fait souffrir mon fils, surtout en ce moment… les allergies alimentaires.

Si vous ne suivez sur le blog, Instagram et Facebook, vous avez dû remarquer que je vous partage seulement des recettes sans plv (Sans Protéines de lait de Vache) car mon loulou est APLV, Allergique Aux Protéines de Lait de Vache et depuis peu des recettes sans gluten, car nous venons de découvrir son allergie.

 

Il existe des tas d’allergies, moi j’ai gagné le jackpot, je suis allergique à tous les fruits à noyaux, pomme, poire, fruits à coques, fraise, mûre, cassis, framboise, banane, kiwi, melon… en gros je peux manger que des clémentines (et des oranges, mais mon fils y est allergique) et c’est sans compter sur les allergies croisées que j’ai développés avec les années.

Je suis allergique par exemple à la banane et au kiwi à cause de mon allergie au latex, quand on travaille dans le domaine du soin et que l’on porte des gants presque toute la journée, je peux vous dire que c’est contraignant et j’ai découvert que je suis allergique à alo-véra à cause de ça aussi.
Je suis sujette aux allergies depuis mon enfance, j’ai des allergies alimentaires comme je vous l’ai dit mais aussi au latex, à certain arbre, pollen, acariens, chats, chiens, plumes d’oiseaux…
La période du printemps est une horreur pour mes yeux et mon nez , par exemple.
La liste est grande de mes allergies ^^ on pourrait y passer la journée 😉

 


Pour mieux vous expliquer les allergies de mon fils, je vais commencer dès le début.
Je ne sais pas si ça a joué sur ses allergies ou si c’était un signe de ses allergies qui était déjà présente, mais quand j’étais enceinte, je vomissais sans cesse, plus de 50 fois par jours et ce jusqu’à la fin de la grossesse et très peu d’aliment passaient, heureusement qu’on était en été, car c’était la pastèque qui passait et la salade niçoise.
Mon médecin et les autres vu pendants ma grossesse, m’ont tous dit, qu’il était normal de vomir, j’ai appris il n’y a pas si la longtemps, que vomir autant n’est pas normal, merci Kate Middleton de m’avoir fait découvrir l’Hyperémèse gravidique.

 
J’ai écouté les pseudos conseils, aussi qu’on nous donne à la maternité, dans les magazines de puériculture ou que l’entourage peut donner et que je n’aurais jamais dû écouter « si tu allaites mange plus de produits laitiers ».
Étant moi même allergique au lait de vache plus jeune et ayant une petite sœur APLV, je n’en consommais presque pas.
Mon fils à quelques jours de vie, à eu des maux de ventre, douleurs, il dormait ses petites jambes replier sur lui, sa peau était très sèche, il dormait très mal et vomissait beaucoup.
Là j’ai commencé à me poser des questions.
J’ai fait plus attention à ce que je mangeais, les produits que j’utilisais, je tenais un journal alimentaire (on y écrit tout ce que l’on mange, cella permet de voir s’il y a réactions, l’aliment qui peut être responsable).
J’ai posé des questions aux médecins, mais tout était normal pour eux. Je sortais des rendez-vous avec un doute à chaque fois.

Ensuite son apparu à ses 2 mois, les plaques d’eczéma sur le corps, les boutons sur le visage, les problèmes de sommeil ne disparaissaient pas, les selles vertes et le sang dans les selles pour terminer.

J’ai regardé sur internet, j’ai vu que tous les signes correspondaient avec une allergie au plv, j’en ai parlée à mon médecin généraliste qui m’a dit que l’allergie au plv n’existait pas, que c’était dans ma tête, la pédiatre pareil, ce n’est pas possible.

À ses 3 mois, j’ai donc décidé d’aller voir un nouveau pédiatre qui là m’a écoutée et nous a orienté vers un allergologue et prise de sang de prévu car suspicion de la maladie du facteur 7 (c’est un trouble de la coagulation du sang et le sang dans les selles est un des symptômes).

La prise de sang, pour la maladie du facteur 7, par chance c’est révéler négative, donc plus de doute, c’était bien une allergie.

L’attente pour un rendez-vous chez un allergologue étant très longue, j’ai commencé à prendre les devant en faisant une éviction stricte pour moi des plv. Mon fils n’avait que 3 mois, donc aucune alimentation pour lui à par mon lait.

Car oui, les plv, comme les autres allergies alimentaires, passent dans le lait maternel.

Au bout de quelques jours, j’ai vu des changements plus de sang dans les selles, moins de douleurs, beaucoup moins d’eczéma…

Il faut 3 semaines, pour que les PLV soit tous éliminer.

J’ai donc arrêté totalement, le lait de vache, sous toutes ses formes : lait à boire, fromage (dur pour moi qui pouvais me nourrir que de fromage), yaourts, crème fraîche mais aussi tous les plats industriels, car la plupart on des plv dedans, la charcuterie. Mais aussi les laits de chèvres, de brebis et de soja ainsi que la viande de bœuf, car ce sont des allergies croisées avec les plv, j’ai commencé à scruter les listes d’ingrédients sur tout les produits, car les plv sont présent dans beaucoup de choses, même dans le dentifrice par exemple.

À ses 6 mois, nous avons eu le rendez-vous, qui n’a pas été concluant, car les prick-test et la prise de sang pour l’allergie au plv, ont étés négatifs, une nouvelle fois je me suis fait entendre dire que c’était dans ma tête, que je lui inventais les symptômes.
C’était négatif, car il était petit et en éviction depuis plus de 3 mois, tout simplement.

J’ai continué à faire l’éviction seulement du lait de vache, car il ne montrait pas de symptômes avec les autres laits, et il allait beaucoup mieux, sauf les fois où on faisait un écart, et là on repartait pour les selles vertes, le sang dans les selles, l’eczéma, les douleurs, les vomissements, les nuits sans dormir.

Lorsqu’il a eu 1 an, on a déménagé, j’ai été voir un allergologue dans ma nouvelle ville et là, pour la 1erte fois, je me suis sentie écouter et comprise, je lui ai dit les symptômes et lui m’a dit direct, heureusement que vous faite l’éviction, votre fils est bien APLV, vous avez eu raison de vous écouter.
Ça m’a soulagé, non j’étais pas folle.
Il m’a dit de tenter une réintroduction mais en milieu hospitalier, pour être sous surveillance, lorsqu’il aurait 2 ans.

J’ai donc continué nos évictions, on avait nos habitudes, les problèmes ont disparus, revenait lorsqu’il piquait un chocolat à sa sœur ou trouvait sa cuillère de yaourt.

Mais le sommeil, n’était toujours pas au rendez-vous, ça faisait 19 mois qu’il stagnait à 10 kilos, il était très pâle.
Mon fils à 30 mois ne parlait presque pas, ne mangeait presque pas de nourriture solide (je suis en DME depuis ses 6 mois).

Lors d’une formation allaitement à laquelle j’ai participé, j’ai rencontré la formatrice du jour, spécialisé en allergie alimentaire, je lui ai parlé de mon fils, elle m’a dit, qu’il aurait une ou des autres allergies, en plus des PLV.

On a donc fait 2 prise de sang, 1 pour le fer et son état de santé général, un bilan complet, qui c’est révéler pas top du tout.
Il avait un taux très bas de fer : 5.4 ng/ml alors qu’il faut que ça soit entre 15 et 100ng/ml.
La 2ᵉ était pour les allergies alimentaires, on en a tester 20, il a des tests où l’on voit pour plus d’allergies mais le prix monte aussi et ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale et c’est assez cher on va dire :/
Les résultats sont tombés après 3 semaines de stress, mon fils, mon petit bébé, était polyallergique, il avait une allergie au PLV qui été bien marqué, mais aussi une allergie au lait de chèvre, de brebis, de soja, au miel, à l’orange, à l’ail, aux œufs et au gluten en autre.
Que des choses qu’il mangeait régulièrement.
Le choc, que j’ai eu.

 

Je suis passée par la peur et le stress : comment on va faire pour enlever tout ça de son alimentation, le soulagement : enfin il ira mieux et la culpabilité : je m’en voulais de pas avoir vu les signes plus tôt, de lui donner ces aliments à manger, j’aurais dû le voir, c’était à cause de moi qu’il souffrait.

J’ai donc arrêté totalement pour nous 2 :
Les laits animaux : je remplace par du lait de châtaigne, de coco, d ‘amande, de riz…
Le fromage : est remplacé par du faux mage à base de coco.
-Les yaourts : ce sont de yaourt au chanvre, lait de riz ou coco.
La crème fraîche : par de la crème de coco ou de riz.
-Le beurre : je mets de l’huile, beurre margarine ou beurre de coco (trouvé à Biocoop et délicieux).
-L’ail : je mets d’autre épices comme oignons, persil, muscade, baies, thym…
-Les œufs (j’essaie mais dur encore pour les gâteaux) : par de l’agar-agar, de la compote, le blanc d’œuf c’est par du jus de pois chiche.
-Le gluten : la c’est dur car, il y en a dans beaucoup d’aliment, les gâteaux, le blé est partout, je cuisine donc mon pain, ma brioche, les gâteaux… moi même avec des farines de coco, fécule de pomme de terre, fécule de mais, farine de quinoa, de sarrasin, de riz, de millet, de pois chiche…

En 3 mois, mon fils a pris 2,500 kilos, il a pris des couleurs, ses cheveux ont poussés, il mange des aliments et il parle !!!! il fait des phrases avec au moins 3 mots.

On voit tous les mois une orthophoniste pour le langage aussi et on a 3 exercices à réaliser 7 fois par jours, c’est beaucoup mais les résultats sont là.

On a commencé aussi à prendre du kéfir, comme probiotique, car la plupart des probiotiques vendus dans le commerce, contiennent des PLV. La cure nous réssi plutôt bien et mon fils adore.

Après la pluie le beau temps comme on dit, on a été au plus bas,

j’ai eu en gros dans son carnet de santé « PAS D’ALLERGIES » on m’a dit que je psychotais, que je lui inventais des maladies, alors que j’ai eu raison de m’écouter et d’écouter mon fils qui souffrait.

Nos efforts payent, ce n’est pas facile pour un loulou de 34 mois, de voir les gens manger des choses que lui ne peut pas manger, de ne pas pouvoir prendre le paquet de gâteau qu’il veut au magasin, de m’entendre lui dire « non, pas ça, il y a du gluten ou du lait de vache dedans ».
Moi, je me prive, c’est pas grave, c’est pour son bien.
Je vois bien en quelques mois le changement, ça me donne la force pour continuer.

On doit refaire un bilan dans 1an, (car ça peut « partir à l’âge de 3 ans) pour voir si les allergies ou diminué ou si elles sont parties, ce qui serait super pour lui.

Je suis super fière de mon fils, mon petit bonhomme, qui se bat contre les allergies comme un grand, il me surprend par sa force ❤

Et pour ceux qui ce poserait la question, on mange trés bien sans, oui c’est dur de s’adapter, il faut changer toutes les habitudes prises, adapter toutes les recettes, faire des mélanges de farines mais ca donne de très bons resultats 🙂

18745233_10211467723881298_2025433591_o

Vous aussi vous connaissez ce problème d’allergies ? vous avez des doutes ?
Partager avec nous vos ressentis, vos questions, vos astuces pour vivre avec les allergies au quotidien.

 

Cet article est écrit avec le café des blogueuses, le thème est « après la pluie ».

Je vous partage 3 blogs de que suit et que je voudrais vous faire connaître :

-La cuisine de Djanisse, une blogueuse qui partage des recettes végétaliennes : http://cuisinevegetalienne.fr/
-Ma vie de coeliaque, une jeune blogueuse que je viens de découvrir qui partage des recettes sans gluten : https://maviedecoeliaque.fr/
-Angélique Marquise des couches, une maman blogueuse que je suis depuis mes débuts et qui est super ❤ : https://angeliquemarquisedescouches.com/

 


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Les 1 an du blog :)

La semaine dernière le blog fêtait ses 1 an, et oui déjà 1 an que j’écris, me confie, raconte mes coups de blues, coup de cœur et coups de gueule 😉

18143193_10211173135796780_1857136382_n

Vous êtes des plus en plus nombreux à suivre nos aventures sur le blog, sur la page Facebook et sur Instagram et je vous en remercie infiniment, 1000000000 mercis ❤

Pour vous remercier de votre gentillesse et en attendant de vous faire un petit article spécial anniversaire, je vais m’associer cette semaine avec les Belettes bricolent pour vous faire gagner un bavoir personnalisé 🙂

18110707_10211173122636451_429862562_n

Comme vous l’avez découvert en nous suivant, on essaie de faire du zéro déchet à la maison, de consommer local.

Et quoi de mieux, qu’un bavoir en coton personnalisé en plus, pas de plastique, réutilisable de longues années.

Mais Ludivine, ne fait pas que des bavoirs, elle coud aussi des sarouels, des shorts, des gilets et des doudous, mais aussi des lingettes lavables, tous sortis de sa machine à coudre.

Pour participer c’est simple vous devez :

Liker la page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

Liker la page Facebook des Belettes bricolent : https://www.facebook.com/bricolageBelettes/?fref=ts

-Dire quel article vous plaît le plus sur la boutique A Little Market des Belettes : https://www.alittlemarket.com/boutique/les_belettes_bricolent-3010511.html

-Laisser un petit com sous le post Facebook en invitant 3 amis.

et partager en mode public le concours.

Le jeu est ouvert de lundi 24 avril au dimanche 30 avril 2017.

Bonne chance à vous tous 🙂

 

  • Le lot sera envoyé par les Belettes bricolent.

 

  • Jeu ouvert à toute personne majeure mais dans la limite d’une seule participation par foyer (nom, prénom, pseudo, mail, adresse, adresse IP…)

 

  • Jeu concours non organisé et non sponsorisé par Facebook.

RENDEZ-VOUS LA SEMAINE PROCHAINE POUR UN SUPER OU PLUTÔT 2 SUPER CADEAUX A GAGNER AVEC LES SAVONS DE BROCELIANDE.

 


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Fait de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité

Je fais partie d’un groupe sur Facebook, de blogueuse, toutes les semaines nous avons des défis d’écriture, je n’ai pas encore eu/pris le temps de faire un article pourtant les idées proposées me plaisait mais avec 2 enfants dur de trouver du temps libre.

Je vais donc essayer de me trouver du temps pour moi, pour écrire cet article qui me parle « Fait de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité »

Mes rêves j’en ai plusieurs, mais le plus important pour moi, dans ma vie, c’est mes enfants, mon rêve à l’annonce de ma 2ᵉ grossesse était de passer du temps avec mes enfants, profiter d’eux, les voir grandir, les voir évoluer tous les jours…

J’ai pu réaliser mon rêve en prenant mon congé parental, je termine ma 3ᵉ années et dire que dans 8 mois je vais devoir les laisser et reprendre la route du travail, me rend malade.

13184790_10208057951519120_1236221496_o

 

Je travaille dans le médical, je suis AMP (Aide Médico Psychologique), donc j’ai des horaires, soit commencer très tôt soit terminer tard, travailler le week-end, mais des problèmes de santé m’ont fait changer de lieu de travail, je suis animatrice maintenant dans une maison de retraite, j’adore mon travail mais les horaires, je n’en pouvais plus, j’ai compté je voyais ma fille 1h/1h30 par jour, pour moi ça devenait impossible, je loupais tout, je ne pouvais pas travailler avec elle, les sorties d’école impossible à faire, elle passait plus de temps avec ma maman qui allait la chercher à l’école, lui faisait son dîner et la douche qu’avec moi.

 

Mon congé a été une révélation pour moi, qu’est-ce que c’est super d’aller chercher sa fille à l ‘école, pouvoir parler avec elle, l’entendre nous raconter sa journée, faire ses devoirs, l’accompagner à ses sorties scolaires…

Pouvoir profiter de mon fils, le voir grandir, voir ses 1ère fois, être là pour ses 1er pas, le voir évoluer et apprendre tous les jours des nouvelles choses. Il grandit trop vite.

Tout ce que je fais grâce à mon congé :

*J’ai pu profiter de mon congé maternité pour passer mon diplôme de weeding-planneur management.

*Je me suis mise au sport, moi, la fille qui séchait les heures de sport au collège (chut dites pas à mes enfants ^^)

*Je fais des formations en communication non violente, bienveillance.

*Je suis bénévole dans ma maison de quartier, j’aide les enfants pour le soutien scolaire, 2 fois par semaine.

*Je suis devenu animatrice en allaitement, je participe à 1 rencontre 1 fois par mois, aux bourses aux vêtements, à la vie de l’association …

*J’ai repris avec d’autres copines porteuse, un café enfants, « La pêche aux mômes« , je vous en parlerais dans quelque temps plus en détail 🙂

On organise notre 1er café enfants le 30 avril, donc là c’est les préparations.

*J’ai repris également, avec une amie, une association de parentalité bienveillante, on va organiser des rencontres, 1 fois par mois.

En attendant c’est recherche de salles, de thèmes, d’intervenants, de soirée à thèmes…

*Je propose aussi des ateliers en communication non violente, bienveillance, conseils d’allaitement, portage, maternage…avec Miel Citron.
Miel Citron qui me propose aussi une formation sur la bienveillance, la gestion des émotions, le marketing, la méthode « Bien, Beau, Bon »

*Depuis deux jour, c’est tout frais, je suis une formation en aromathérapie.

*Eh bien sur, le blog, qui me permet de vous raconter notre petite vie, de vous partager nos bons et moins bons moments, mes recettes de cuisines sans PLV, de discuter avec vous.
Oui, mes journées sont bien remplies 🙂 et tout ça c’est grâce à mon congé parental.

Si je travaillais, jamais je ne pourrais faire tous ça, les rencontres d’allaitement, impossible vu que je travaille le week-end. Le bénévolat pas possible non plus, je termine mon travail à 19h.

Alors moi, je le vis là mon rêve en ce moment, en profitant de mes enfants, en faisant des formations qui me plaise, en faisant partie d’association qui me parle et son dans mon état d’ésprit, en bloguant et je compte en profiter encore quelques mois 🙂

IMG_20161105_160526

 

IMG_20170315_163814_329.jpg


Le but du café des blogueuses étant de faire découvrir des blogs, je vous partage 3 blogs :

3 mamans que j’ai découvert au début du blog et que je suis avec plaisir.

-maman fatale : http://mamanfatale.com/

-Une vie à 5 : https://uneviea5.wordpress.com/

-Les petites mains d’abord : https://lesptitesmainsdabord.fr/


 

*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Mardi-gras avec « déguise-toi »

Les enfants adorent faire Mardi-Gras, on essaye de le faire tous les ans nous, en tant que maman gaga, tous les ans je rachète un nouveau déguisement à ma fille ^^

On est passé par toutes les princesses, la reine des neiges, la fée clochette… cette année on a voulu changer les princesses ça fait « bébé » d’après ma grande fille de 8 ans, alors on a trouvé un déguisement parfait…

Pour mon fils les 2 autres années je n’arrivais pas à lui trouver de déguisement, tous étaient trop grand alors je rusais mais là, j’ai craqué sur un en particulier 🙂

Avant de vous montrer les photos je vais vous dire où je les ai trouvés déjà, ils viennent de « déguise-toi », c’est un site spécialisé en déguisements, enfant (dés 12 mois), femmes, hommes et couples pour être assortie, les accessoires (chapeaux, perruques, lunettes, masques…) et maquillages et même la décoration de table, de la pièce, du gâteau… bref tout pour passer de super fête 🙂

Et pour les petits budgets, il y a un espace bonnes affaires, alors déjà que niveau prix, il son pas très cher, là c’est encore mieux 😉

 

Ça va des classiques :

-Princesses

 

-Pirates

16831382_10210547359512764_1204541634_n

 

-Super héros

 

-Dessin animé

 

mais aussi de super idées comme :

 

-Peuple du monde

-Les années 20

 

-Anges

16838158_10210555327911969_546111085_n

-et d’autres tout aussi extra :

 

J’ai été livré très vite en plus, j’ai reçu les déguisements 2 jours après la commande.

 

Aller j’arrête de vous parler et je vous montre mes petites stars 🙂

Ma fille en danseuse de Bollywood :

Elle l’adore, moi je le trouve magnifique, j’ai craqué dessus quand je l’ai vu, elle le porte très souvent, dès qu’une copine arrive, elles se déguisent et j’ai droit à un défilé de mode ^^

16832763_10210546799898774_1655599814_o
Il y a la jupe, le haut et le foulard, les couleurs sont superbes

Mon fils en dinosaure :

Mais attention pas n’importe lequel, un dinosaure orange, attention ^^

Là la maman gaga est de sorti, j’étais toute contente quand je l’ai trouvé, c’était exactement, ce que je cherchais, en plus il est super complet, il y a les gants, les protèges pieds, la grande queue et on a la tête du dinosaure aussi.

 

 

Petits codes promos :

– Livraison à 1€ en point relais standard dès 29€ d’achat  : CARNAVAL1

– -10% sur tout le site dès 29€ d’achat avec le code : FLASH10

 

Plus qu’a attendre quelques jours, pour défilé dans la rue avec les beaux déguisements 🙂

Yen a 2 qui meurent d’impatience 😉

16777110_10210546801578816_585048408_o

 

Allez vite trouver votre bonheur vous aussi chez déguise-toi 🙂

16830267_10210547360192781_611066734_n

http://www.deguisetoi.fr/

 

Et chez vous on fête Mardi-Gras ?

Ca sera quoi les déguisements de vos enfants?

Déguisement offert par la marque

 

*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Livres bienveillants pour les enfants

Je trouve que c’est super important de transmettre le goût de la lecture aux enfants. Les livres sont un moyen d ‘évacuer nos peurs, notre tristesse, de penser à autre chose, de rêver, de rire, ils font beaucoup travailler l’imaginaire.

 
J’adorais ado « les livres dont vous êtes le héros », se mettre dans la peau du personnage, c’était super et j’ai lu aussi il y a un petit moment « le livre du voyage » de Bernard Weber qui fait partir l’imaginaire très loin aussi.

 
Je pense que j’ai réussi ma mission avec ma fille, qui est aussi accro que moi à son âge aux livres, elle les dévore 🙂

 
Mon fils lui aussi aime bien feuilleter des livres et écouter pendant des heures sa sœur lui lire des histoires.

 
J’emprunte le plus possible de livres à la bibliothèque, qui est prés de chez nous en plus par chance, car on revient souvent avec une bonne 20ene de livres. Mais par contre j’achète 1 livre par mois aux enfants, un beau livre, un avec de superbes dessins, un qu’ils garderont longtemps et j’espère qu’ils transmettront à leurs enfants comme moi je fais avec eux.

 
On lit en général, une histoire tous les soirs, je dis en général car certains soirs les enfants sont trop fatigués pour rester concentrer le temps de l’histoire et ce ne doit pas un moment de stress, après on n’est pas obligé de lire seulement au moment du coucher, les journées sont assez longues pour trouver un autre moment 😉

 
Avant de lire, il faut donc s’installer confortablement, à la maison ce sont mes enfants qui choisissent leurs livres, je m’adapte 😉 certains livres reviennent tous les jours, certains ont des périodes, je fais des voix suivant les personnages, les enfants adorent et rigolent volontiers, ce doit être un moment de complicité, de partage et de bonheur.

 

serveimage

Je vais vous donner une petite sélection de livres bienveillant que nous avons chez nous, pour vous aider si vous en chercher.

 

 

Mais d’abord c’est quoi un livre bienveillant : c’est un livre où le personnage déjà sera écouté, où les personnages seront dans l’empathie, où l’on explique les choses, pas de punition, pas de VEO (Violence Éducative Ordinaire) même douce donc pas de fessées, de claques, pas d’humiliation… où un message d’amour, de respect …sera transmis .

 

 

Notre petite sélection :

 

-Le conte chaud et doux des chaudoudoux écrit par Steiner :
Les gens étaient heureux, chaque enfant recevait à sa naissance un sac rempli de chaudoudoux, un sac inépuisable.

 
Chaque fois qu’on recevait un chaudoudoux, on se sentait chaud et doux de partout.
On avait juste à demander à une personne « je voudrais un chaudoudoux », et la personne en sortait un de son sac, tout le monde était heureux.

 
Tout le monde sauf, une méchante sorcière, qui dit aux enfants, que s’ils continuaient à donner leur chaudoudoux comme ça, à tout le monde, bientôt ils n’en auraient plus.
Les gens se mirent donc à restreindre leur chaudoudoux, ils devinrent ratatiné et mourait du manque de chaudoudoux.

 
La sorcière distribua des froids-piquants à la place, mais les gens devenir, malheureux, froid, hargneux et ratatiné.
Les gens devaient travailler et acheter leur chaudoudoux, alors qu’avant ils étaient gratuits et à volonté.

 
Jusqu’au jour où une jeune femme arriva, elle distribua sans même qu’on lui en demande des chaudoudoux, les enfants se remirent à distribuer des chaudoudoux sans faire attention.

 
Des adultes inquiets du manque qui pourrait avoir, on fait une loi, pour empêcher de gaspiller les chaudoudoux, mais malgré la loi beaucoup d’enfant et d’adultes continua d’en distribuer.

 
Mais que va t’il se passer à la fin, est-ce qu’il faut suivre l’exemple de la jeune femme et distribuer ses chaudoudoux pour que les gens se sentent bien ou suivre la loi et les distribuer au compte goût en faisant attention ?

 
Ce livre est écrit par Steiner donc il n’y a pas de fin a proprement dit dans le livre, c’est à l’enfant de trouver la fin du livre en cherchant ce qui est le mieux d’après lui.

 
Il est illustré par Pef, qui est connu en autre pour son livre, excellant, que ma fille a aussi, « la belle lisse poire du prince de Motordu ».

 
Ce livre fait beaucoup réfléchir, petits et grands, tout le monde devrait l’avoir dans sa bibliothèque et le lire au moins une fois, quoi que une fois c’est pas assez, on en redemande des chaudoudoux 🙂

 

16326851_10210309786693592_1092481014_o

 

-Devine combien je t’aime :
Petit lièvre demande au moment du coucher à Grand lièvre « devine combien je t’aime », alors il aime grand comme ça et encore plus, mais Grand lièvre qui a de plus grand bras l’aime encore plus et encore plus haut…
On parle et décris l’amour avec de grands gestes, à mimer, c’est un livre très beau.

serveimage

 

-J’ai oublié de te dire je t’aime :
Ce matin Billy ne veut pas ce lever, ne veut pas s’habiller, il prend son temps, mais sa maman veut qu’il aille vite, elle se dépêche c’est la course pour aller au travail, arriver à l’école maman dépose vite Billy qui est tout triste, car sa maman ne lui a pas dit je t’aime avant de partir, mais maman arrive tout à coup et le sert fort, sèche ses larmes et lui dit un gros « je t’aime ».

 
Rien qu’a écrire le résumer, j’ai les larmes qui me viennent car ça peut arriver à n’importe qui, le matin, on est tellement pressé, peur d’être en retard qu’on pourrait l’oublier ce mot magique mais tellement important ❤

16244768_10210309786453586_640296286_o

 

-Je t’aimerais toujours quoi qu’il arrive :

Petit Renard est énervé, il fait des bêtises, sa maman lui demande pourquoi il agit comme ça, il dit qu’il est vilain, elle lui répond que même vilain elle l’aime, même sil est un ours …qu’elle l’aimera toujours.

 
« Écoute ma chanson, l’amour ne meurt jamais, quoi qu’il arrive, je t’aimerai »

16326831_10210309786373584_1594254538_o

 

-Ce que papa m’a dit :

Archibald pose des questions à son papa comme : est-ce qu’il pourra aller loin quand il sera grand, que faire s’il a peur, s’il se perd, s’il s’ennuie, s’il rencontre des obstacles… et son papa lui donne une réponse tellement belle et tellement vrai a chaque fois.

 

16326483_10210309785733568_535099948_o

-Mon amour :

Archibald demande à sa maman s’il elle l’aimera toute sa vie et là sa maman lui livre un secret qu’elle l’aime depuis qu’elle le connaît et même avant, quand il l’écoute et quand c’est son tour, quand il a réussi et quand il va réussir (pas quand il chute, tombe ou qu’il fait mal, comme on aurait pu lire dans certains livres)…
J’ai lu le livre avant de l’acheter dans la librairie, et je me suis retrouvée à pleurer comme une madeleine, beaucoup d’émotions dans ce livre.

 

16244666_10210309785213555_753373589_o

 

-Les mots doux :

Lola se réveille avec des mots dans sa bouche, elle veut les dire mais papa part au travail, maman est pressée, il a du bruit dans le bus, à l’école ça ne ce passe pas bien, résultat ses mots reste dans sa bouche et le soir elle est fâchée, elle boude, maman et papa lui demande ce qui ne va pas et d’un coup ses joues gonflent et les mots sortent  « je vous adore »

 

16245017_10210309786053576_304795325_o

-Je t’aime si fort :

Ce sont des petites poésies pleines d’amour, « je t’aime si fort, que je veille sur toi la nuit comme le jour » « Que jamais je ne me lasserais de tes câlins et de tes baisers » « que j’ai les yeux émerveillés quand je marche à tes côtés » « Que personne ne te remplacera même si tu es fâché contre moi »…

 

16326146_10210309785693567_2012820004_o

 

-Comme je t’aime :

C’est un livre qui parle des émotions, avec des photos de bébés.

 

16325892_10210309785093552_992649464_o

 
Je vous avais prévenu, on adore les livres à la maison et ce n’est qu’une petite partie de nos livres 😉
Et vous c’est quoi vos livres préférés ?
Si vous connaissez d’autres livres bienveillant, mettez les en commentaire j’adore découvrir de nouveaux livres et ça peut aider d’autres parents 😉

serveimage

*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂