Notre 1ere terreur nocturne

Je repousse mes articles, que je voulais vous écrire pour vous partager, ma peur de ce week-end, un moment où je me suis senti inutile pour mon fils, dépassée par sa souffrance et ne sachant comment le soulager.

Ce week-end, mon fils, nous a fait sa 1ére terreur nocturne, c’est la première fois en 9 ans 1/2 de métier de maman que j’en vivais une.

Et à l’heure où je vous écris, je suis encore toute retournée.

Ont avait passés un super samedi, le matin, son papa l’avait gardé toute la mâtiné le temps pour moi, d’avoir un peu de temps pour ma réunion d’allaitement, l’après-midi balade au marché bio, suivit d’une balade sur le bord de mer, on a rechargé à fond nos batteries et nos réservoirs affectifs.

Depuis la rentré scolaire de sa sœur, monsieur nounoune, ne fait plus de sieste l’après-midi, pas faute de lui proposer, de s’allonger dans il commence à être fatigué mais non, il ne veut plus ou s’il s’endort c’est quand on doit bouger, pas le temps de l’installer dans le porte-bébé, qu’il est déjà réveillé.

Lui qui était un lève-tard, se réveille, en même temps que moi le matin.

Avec les vacances d’été, on avait un autre rythme et il c’était bien habitué.

Donc je pense, que sa fatigue à beaucoup jouer sur la terreur nocturne.

1h après avoir couché monsieur nounoune, il c’est réveillé en pleur, en hurlant, d’habitude, quand il se réveille la nuit, je lui donne la tétée et il se rendort de suite mais là, il ne voulait pas téter, pas de moi, hurlait si je le touchais, si je lui chantais sa berceuse, si je partais… le tous les yeux fermés.

Il me parlait mais aucune parole ne sortait de sa bouche, que des sons, sa bouche ne bougeait même pas.

Sur le coup je n’ai pas compris tout de suite, que c’était une terreur nocturne, je pensais qu’il avait mal quelque part mais impossible de savoir vu qu’il ne parlait pas et ses pleurs étaient particuliers.

Rien qu’à vous l’écrire j’en pleure encore.

Au bout de 15 minutes de câlins, de bercements et de paroles rassurantes, il a commencé à se calmer, j’ai allumé la lumière de la salle de bain pour avoir une petite lumière rassurante pour lui, je l’ai pris dans le salon avec moi, impossible de le laisser seul, tellement on était chamboulés, il c’est rendormi quelques minutes après en prenant la tétée.

C’est là que je suis contente de faire du cododo, j’ai pu le recoucher, tout en étant rassurée, lui a bien dormi, moi je n’ai pas arrêté de me réveiller pour vérifier qu’il allait bien mais le faite de savoir que j’étais là a dû le rassurer.

Le lendemain matin, je lui ai demandé s’il se souvenait de ce qui c’était passé cette nuit, il ne se rappelait de rien.

La nuit d’après a été, pas de réveils et pas de terreur.

J’espère qu’il ne va pas en refaire, mais au moins maintenant, je saurais quoi faire, car là j’étais un peu désemparé de ne pouvoir rien faire pour l’apaiser.

Mon cœur de maman, se brisait à chaque pleur.

 

Pour voir la différence

Et vous, vous avez déjà vécu des terreurs nocturnes avec vos enfants, c’est quoi vos méthodes pour les apaiser ?

 


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/
*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel
*Depuis peu, retrouver nous sur Twitter aussi:) : https://twitter.com/Mamtermante?lang=fr
*Et à vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂
Publicités

Les sigles du maternage.

Certains d’entre vous doivent me prendre pour une Extraterrestre avec mes sigles ou si vous êtes sur des groupes de maternage, d’enfants vous devez en voir passer pas mal, c’est pour ça que je me suis dit, je vais vous faire un petit lexique 😊

Pour aider et mieux comprendre, après il y en a des tas, j’ai mis ce que l’on entend/lit le plus souvent.

Alors commençons par ce qui a un rapport avec

*Le maternage :

-CNV : Communication Non Violente = C’est un langage élaboré par Marshall B. Rosenberg. Selon lui, ce sont « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d’en faire autant ». L’empathie est au cœur de ce processus de communication initié dans les années 1970 (c’est pas si vieux que ça). Le terme « non-violent » est une référence au mouvement de Gandhi et signifie ici le fait de communiquer avec l’autre sans lui nuire.

-ENV : Éducation Non Violente = c’est une éducation bienveillante, bienveillance ne veut pas dire laxisme.

-VEO : Violence Éducative Ordinaire = Ce qui est qualifié de VEO, est toute violence physique, psychologique et mentale (fessée, claque, coups, humiliations, rabaisser…) je vous en ai déjà parlé ici.

-LSB : langue des Signes Bébé = ça permet de pouvoir communiquer avec son bébé, le comprendre quand il exprime ses besoins, ses envies et ce avant qu’il a acquis le langage…

-ML : Motricité Libre = La motrice libre consiste à laisser l’enfant libre de ses mouvements afin de lui permettre d’explorer son corps et de se développer en toute confiance.
Donc exit le youpala, jumperoo, marche forcé, parc, transat, cale-bébé…

 

-BABI : bébé aux besoins intenses = je vous en ai déjà parlé ici, lors d’un besoin de décharge.

-EABI : enfants aux besoins intenses = souvent la suite après un enfant BABI.

*L’allaitement :

IMG_20160307_181737

-LM : Lait Maternel = le bon lait, qui contiens tout ce qu’il faut pour bébé 😉 appelé aussi l’or blanc.

-COFAM : COordination Française pour l’Allaitement Maternel = elle œuvre à la protection et au soutien de l’allaitement maternel

-GTT : Grande TéTé = c’est un collectif de parents, d’associations de soutien à l’allaitement maternel, de professionnels de santé et/ou de petite enfance concernés par l’allaitement maternel. Il est là pour la sensibilisation du grand public, des médias sur les bienfaits de l’allaitement maternel, une rencontre est faite pour ça justement, des mamans allaitantes se retrouve pour faire une photo qui sera publié après.

-SMAM : Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel = le thème de cette année « Ensemble protégeons l’allaitement, loin des conflits d’intérêts » du 15 au 22 octobre 2017.
C’est l’occasion pour des organisations, des particuliers, à travers le monde, de soutenir, encourager et protéger l’allaitement maternel, lors de conférence, colloques, expositions, manifestations…

-DAL : Dispositif d’Aide à la Lactation = c’est un système qui permet à la mère allaitante d’éviter l’emploi de tétines quand elle doit donner à son bébé des compléments de lait maternel exprimé, pour éviter la confusion sein/tétine.

-LLL : La leche League = l’une des associations de soutien pour l’allaitement maternel les plus connus, présente un peu partout et pas seulement en France.

-TL : Tire Lait = c’est un appareil qui sert a exprimé son lait quand on ne peut pas allaiter, sur un court ou long terme.

-REF : Réflexe Éjection du Lait = c’est quand le lait sort trop fort du sein, pour en avoir un, je peux dire que le lait peut gicler très loin, c’est impressionnant les premières fois ^^

*La propreté :

-CL : Couche Lavable = tout est dit je pense ^^

-HNI : Hygiène Naturelle Infantile = cela consiste à observer les réactions du bébé afin de détecter les signes indiquant qu’il a envie de faire ses besoins (urines et selles), pour lui permettre de se soulager immédiatement dans des toilettes ou sur un pot, on n’utilise pas de couches.

*L’alimentation :

DME : diversification mène par l’enfant = c’est une méthode de diversification alimentaire, qui consiste à laisser l’enfant découvrir les aliments de lui-même, par le toucher, la vue, l’odorat, le goût. Il faut donner des morceaux à l’enfant et non des petits pots ou des purées.
Il y a des règles par contre, pas avant 6 mois, que l’enfant soit attirer par la nourriture, qu’il tienne assit seul et ne pas avoir peur du ménage 😉

20446562_10212073679789817_1485500599_o

*Les allergies :

-PLV : Protéines de Lait de Vache = protéine qui est dans le lait de vache et rend allergique

-APLV : Allergie aux Protéines de Lait de Vache = allergie qui nécessite une éviction du lait de vache/brebis/chèvre/jument, de soja, de bœuf.
Je vous en ai parlé ici, dans notre bilan sur les allergies de mon fils.
Les symptômes sont : œdèmes, rougeurs, boutons, perte de poids, coliques, RGO, sang dans les selles, diarrhée, gaz…

-IPLV : Intolérance aux Protéines de Lait de Vache

-PAI : Protocole Accueil Individualisé = c’est un projet d’accueil individualisé, il est mis en place lorsque l’accueil en collectivité (école, crèche) d’un enfant, notamment en raison d’un trouble de santé invalidant (pathologies chroniques, intolérances alimentaires, allergies), nécessite un aménagement (suivi d’un traitement médical ou protocole en cas d’urgence).

-RGO : Reflux Gastro Œsophagien = c’est la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage, le conduit qui relit la bouche à l’estomac. Ça peut être très douloureux pour les bébés.

* L’accouchement :

-DPA : Date Prévu d’Accouchement

-PDP : Prise De Poids

-PMI : Protection Maternelle et Infantile = c’est un établissement qui propose un suivi de la grossesse, de l’enfant.

-RDC : Retour De Couche = moment après la naissance (jours, mois ou années) où nos bien aimés règles reviennent.

-FC : Fausse Couche

-PMA : Procréation Médicalement Assistée = ce sont des aides pour être enceinte, grâce à des Fécondations In Vitro (FIV), Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

-AAD : Accouchement A Domicile

-VB : Voie Basse

*Le portage :

-DISO : Desperately In Search Of/ désespérément à la recherche de = quand on cherche l’écharpe de nos rêves.

-AP : ArtiPoppe

-CC : château Coco

-LLA : Ling Ling d’Amour

-JPMBB : Je Porte Mon BéBé

-PESN :Petite Écharpe Sans Nœud

-PP : PayPal = sert à payer les écharpes parfois hors de prix mais tellement belle 🙂

*Le zéro déchet :

-ZD : zéro déchet = démarche qui consiste à réduire ses déchets, consommer local, éviter les sacs en plastique, trier ses déchets, faire du compost avec ses déchets, faire du recyclage, acheter d’occasion/braderie au lieu de neuf,…

-Licorne : personne qui est sur le groupe Facebook « Gestion budgétaire, entraide et minimalisme »

 

J’espère que cette petite liste vous aura aidé à mieux nous comprendre et à nous déchiffrer 😉

Si vous en voyer d’autres, hésiter pas, je rajouterai dans la liste 😉


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

3 ans de bonheur

Joyeux anniversaire mon fils, que tu grandis vite, j’ai l’impression que c’était hier que je partais sereine pour la maternité.

Je l’ai été moins au fur et à mesure des heures qui passait, tu m’as donné des grosses peurs et je n’ai pas cessé de m’inquiéter pour toi pendant ces longues heures, qui me paraissait une éternité.

Mon ange, mon trésor, mon bébé, mon nounoune.

Ton sourire me donne des ailes, tes rires me donnent une joie de vivre.

1461531581214

3 ans, 3 ans que tu illumines ma vie, que ta joie de vivre nous transporte.

Mon sérial téteur, aujourd’hui tu fêtes tes 3 ans mais, c’est aussi 3 ans d’allaitement, 3 ans de bonheur lacté, 3 ans de maternage, de cododo, 3 ans de portage.

36 mois de bonheur à tes côtés mon petit trésor.

Avec ta sœur vous êtres mes rayons de soleil.

Tes « t’aime fort maman, fort jusqu’en haut » font battre mon cœur.

Ton caractère bien affirmé, montre que tu es un petit garçon plein d’énergie, toujours prêt à faire les 400 coups avec ta sœur.

04

Tu sais que je serais toujours là pour toi, dans les bons et moins bons moments.

Je t’aime de tout mon cœur, à la folie, plus que tout au monde, mon bébé.

 

Ta maman

20227769_10212019914925729_1976086513_o

 


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Reprise du travail, acceptation des enfants et culpabiliter

Mon congé parental, touchant à sa fin et ne pouvant pas vivre avec seulement les allocations familiales, j’ai dû reprendre le travail.

J’avais arrêté lorsque j’étais enceinte à 4/5 mois de grossesse, j’avais 8 de tension, des malaises à répétition et je faisais de l’hyperémèse gravidique (je vomissais jusqu’à 50 fois par jours et moins 9 kilos sur la balance en quelques semaines), impossible de manger aucun aliment. Je pouvais plus tenir au travail, sans compter les sciatiques et les douleurs liés à ma scoliose et à mon travail :/

Reprendre 3 ans plus tard, ça me fait bizarre, on a une petite routine à la maison, nous 3, mais moi, je m’adapte, sauf que mon nounoune, lui il n’a pas accepté, mais alors pas du tout.

Déjà avant de reprendre, lorsque j’étais en recherche, je commençais à culpabiliser.

J’allais casser leurs rythmes, mon fils qui est un sérial téteur comment allait t’il faire, la sieste sans tétée, notre petite routine, les lever tôt le matin alors qu’ils sont très fatigués en cette fin d’année scolaire, est-ce que mon fils allait accepter de ne pas me voir pendant toute une journée, qui va les garder, les repas pour mon fils qui est polyallergique… autant de question qui me tracassait que j’en faisais des cauchemars la nuit.

Je me suis même demandé un moment si ce n’était pas de la VEO, de leur imposer mon rythme et mes horaires de travail.

J’ai donc repris, les premiers jours, c’est son papa qui la garder, ça c’est très bien passé, il était content, mais la deuxième semaine, il a du aller à la crèche, on en a une juste à côté de la maison par chance, car ça dit un peu plus de sommeil pour eux et moins de trajet en bus, donc moins la course.

Enfin c’est ce que je pensais sur le papier…

Déjà du faite des allergies alimentaires multiples, il nous fallait un PAI, PAI que mon médecin traitant a refusé de nous faire, l’allergologue ne fait plus les allergies alimentaires et la pédiatre était en vacances, l’autre pédiatre pas de rendez-vous avant la fin mois…

Donc vu, que nous n’avions pas de PAI, mon fils ne mangeait pas à la crèche, ma maman allait le chercher et le ramenait le temps du midi.

Il n’avait pas le droit de manger des plats ou gâteaux que j’apportais du commerce ou fait maison.

Résultat, il restait le ventre vide pendant de longue heure, mais ça, ça n’inquiétait que moi…

Ensuite mon nounoune a très mal vécu la séparation, bon je savais qu’il aimerait pas être séparé de moi, qu’il allait pleurer, mais à ce point, je m’y attendais pas.

Il passait ses journées devant le portillon à pleurer et m’appeler ;(

Lui qui adore jouer, ne jouait à rien, ne voulait pas dessiner et encore moins aller dehors dans les jeux.

L’intégration, passant par les repas et lui étant exclus, ça n’a pas aidé aussi je pense.

J’ai laissé mon porte-bébé, le P4 de Ling Ling d’Amour, en expliquant que ça serait plus facile pour le rassurer, qu’il aime beaucoup être porté, plus pratique pour la sieste lui qui dort beaucoup dans les bras et qu’il était très simple d’utilisation… on m’a répondu qu’elles ne le feront pas à cause des douleurs de dos, j’ai bien expliqué portant que c’était un porte-bébé physiologique, donc aucune douleur pour le porteur, mais non, la politique de la crèche est 0 portage…

Le matin, j’avais le cœur briser de le déposer et de le savoir si mal ;(

Je rentrais du travail fatigué, pas par mon travail, mais par le stress que je me fais, j’étais épuisé de stress.

Je vais chercher une autre solution, je ne peux pas le laisser dans cette souffrance.

Mon niveau de culpabilité est au plus haut ;(

Là j’ai fini pour quelque temps, on se rattrape en chaudoudoux, câlins et tétées ❤

IMG_20170609_171649

Et vous, la reprise du travail c’est bien passé chez vous ? Vos loulous ont réagi comment ?


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Vivre avec les allergies alimentaires, Après la pluie, le beau temps.

Aujourd’hui je vais vous faire rentrer encore un peu plus dans notre vie, pour vous parler de quelque chose qui nous bouffe la vie, qui fait souffrir mon fils, surtout en ce moment… les allergies alimentaires.

Si vous ne suivez sur le blog, Instagram et Facebook, vous avez dû remarquer que je vous partage seulement des recettes sans plv (Sans Protéines de lait de Vache) car mon loulou est APLV, Allergique Aux Protéines de Lait de Vache et depuis peu des recettes sans gluten, car nous venons de découvrir son allergie.

 

Il existe des tas d’allergies, moi j’ai gagné le jackpot, je suis allergique à tous les fruits à noyaux, pomme, poire, fruits à coques, fraise, mûre, cassis, framboise, banane, kiwi, melon… en gros je peux manger que des clémentines (et des oranges, mais mon fils y est allergique) et c’est sans compter sur les allergies croisées que j’ai développés avec les années.

Je suis allergique par exemple à la banane et au kiwi à cause de mon allergie au latex, quand on travaille dans le domaine du soin et que l’on porte des gants presque toute la journée, je peux vous dire que c’est contraignant et j’ai découvert que je suis allergique à alo-véra à cause de ça aussi.
Je suis sujette aux allergies depuis mon enfance, j’ai des allergies alimentaires comme je vous l’ai dit mais aussi au latex, à certain arbre, pollen, acariens, chats, chiens, plumes d’oiseaux…
La période du printemps est une horreur pour mes yeux et mon nez , par exemple.
La liste est grande de mes allergies ^^ on pourrait y passer la journée 😉

 


Pour mieux vous expliquer les allergies de mon fils, je vais commencer dès le début.
Je ne sais pas si ça a joué sur ses allergies ou si c’était un signe de ses allergies qui était déjà présente, mais quand j’étais enceinte, je vomissais sans cesse, plus de 50 fois par jours et ce jusqu’à la fin de la grossesse et très peu d’aliment passaient, heureusement qu’on était en été, car c’était la pastèque qui passait et la salade niçoise.
Mon médecin et les autres vu pendants ma grossesse, m’ont tous dit, qu’il était normal de vomir, j’ai appris il n’y a pas si la longtemps, que vomir autant n’est pas normal, merci Kate Middleton de m’avoir fait découvrir l’Hyperémèse gravidique.

 
J’ai écouté les pseudos conseils, aussi qu’on nous donne à la maternité, dans les magazines de puériculture ou que l’entourage peut donner et que je n’aurais jamais dû écouter « si tu allaites mange plus de produits laitiers ».
Étant moi même allergique au lait de vache plus jeune et ayant une petite sœur APLV, je n’en consommais presque pas.
Mon fils à quelques jours de vie, à eu des maux de ventre, douleurs, il dormait ses petites jambes replier sur lui, sa peau était très sèche, il dormait très mal et vomissait beaucoup.
Là j’ai commencé à me poser des questions.
J’ai fait plus attention à ce que je mangeais, les produits que j’utilisais, je tenais un journal alimentaire (on y écrit tout ce que l’on mange, cella permet de voir s’il y a réactions, l’aliment qui peut être responsable).
J’ai posé des questions aux médecins, mais tout était normal pour eux. Je sortais des rendez-vous avec un doute à chaque fois.

Ensuite son apparu à ses 2 mois, les plaques d’eczéma sur le corps, les boutons sur le visage, les problèmes de sommeil ne disparaissaient pas, les selles vertes et le sang dans les selles pour terminer.

J’ai regardé sur internet, j’ai vu que tous les signes correspondaient avec une allergie au plv, j’en ai parlée à mon médecin généraliste qui m’a dit que l’allergie au plv n’existait pas, que c’était dans ma tête, la pédiatre pareil, ce n’est pas possible.

À ses 3 mois, j’ai donc décidé d’aller voir un nouveau pédiatre qui là m’a écoutée et nous a orienté vers un allergologue et prise de sang de prévu car suspicion de la maladie du facteur 7 (c’est un trouble de la coagulation du sang et le sang dans les selles est un des symptômes).

La prise de sang, pour la maladie du facteur 7, par chance c’est révéler négative, donc plus de doute, c’était bien une allergie.

L’attente pour un rendez-vous chez un allergologue étant très longue, j’ai commencé à prendre les devant en faisant une éviction stricte pour moi des plv. Mon fils n’avait que 3 mois, donc aucune alimentation pour lui à par mon lait.

Car oui, les plv, comme les autres allergies alimentaires, passent dans le lait maternel.

Au bout de quelques jours, j’ai vu des changements plus de sang dans les selles, moins de douleurs, beaucoup moins d’eczéma…

Il faut 3 semaines, pour que les PLV soit tous éliminer.

J’ai donc arrêté totalement, le lait de vache, sous toutes ses formes : lait à boire, fromage (dur pour moi qui pouvais me nourrir que de fromage), yaourts, crème fraîche mais aussi tous les plats industriels, car la plupart on des plv dedans, la charcuterie. Mais aussi les laits de chèvres, de brebis et de soja ainsi que la viande de bœuf, car ce sont des allergies croisées avec les plv, j’ai commencé à scruter les listes d’ingrédients sur tout les produits, car les plv sont présent dans beaucoup de choses, même dans le dentifrice par exemple.

À ses 6 mois, nous avons eu le rendez-vous, qui n’a pas été concluant, car les prick-test et la prise de sang pour l’allergie au plv, ont étés négatifs, une nouvelle fois je me suis fait entendre dire que c’était dans ma tête, que je lui inventais les symptômes.
C’était négatif, car il était petit et en éviction depuis plus de 3 mois, tout simplement.

J’ai continué à faire l’éviction seulement du lait de vache, car il ne montrait pas de symptômes avec les autres laits, et il allait beaucoup mieux, sauf les fois où on faisait un écart, et là on repartait pour les selles vertes, le sang dans les selles, l’eczéma, les douleurs, les vomissements, les nuits sans dormir.

Lorsqu’il a eu 1 an, on a déménagé, j’ai été voir un allergologue dans ma nouvelle ville et là, pour la 1erte fois, je me suis sentie écouter et comprise, je lui ai dit les symptômes et lui m’a dit direct, heureusement que vous faite l’éviction, votre fils est bien APLV, vous avez eu raison de vous écouter.
Ça m’a soulagé, non j’étais pas folle.
Il m’a dit de tenter une réintroduction mais en milieu hospitalier, pour être sous surveillance, lorsqu’il aurait 2 ans.

J’ai donc continué nos évictions, on avait nos habitudes, les problèmes ont disparus, revenait lorsqu’il piquait un chocolat à sa sœur ou trouvait sa cuillère de yaourt.

Mais le sommeil, n’était toujours pas au rendez-vous, ça faisait 19 mois qu’il stagnait à 10 kilos, il était très pâle.
Mon fils à 30 mois ne parlait presque pas, ne mangeait presque pas de nourriture solide (je suis en DME depuis ses 6 mois).

Lors d’une formation allaitement à laquelle j’ai participé, j’ai rencontré la formatrice du jour, spécialisé en allergie alimentaire, je lui ai parlé de mon fils, elle m’a dit, qu’il aurait une ou des autres allergies, en plus des PLV.

On a donc fait 2 prise de sang, 1 pour le fer et son état de santé général, un bilan complet, qui c’est révéler pas top du tout.
Il avait un taux très bas de fer : 5.4 ng/ml alors qu’il faut que ça soit entre 15 et 100ng/ml.
La 2ᵉ était pour les allergies alimentaires, on en a tester 20, il a des tests où l’on voit pour plus d’allergies mais le prix monte aussi et ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale et c’est assez cher on va dire :/
Les résultats sont tombés après 3 semaines de stress, mon fils, mon petit bébé, était polyallergique, il avait une allergie au PLV qui été bien marqué, mais aussi une allergie au lait de chèvre, de brebis, de soja, au miel, à l’orange, à l’ail, aux œufs et au gluten en autre.
Que des choses qu’il mangeait régulièrement.
Le choc, que j’ai eu.

 

Je suis passée par la peur et le stress : comment on va faire pour enlever tout ça de son alimentation, le soulagement : enfin il ira mieux et la culpabilité : je m’en voulais de pas avoir vu les signes plus tôt, de lui donner ces aliments à manger, j’aurais dû le voir, c’était à cause de moi qu’il souffrait.

J’ai donc arrêté totalement pour nous 2 :
Les laits animaux : je remplace par du lait de châtaigne, de coco, d ‘amande, de riz…
Le fromage : est remplacé par du faux mage à base de coco.
-Les yaourts : ce sont de yaourt au chanvre, lait de riz ou coco.
La crème fraîche : par de la crème de coco ou de riz.
-Le beurre : je mets de l’huile, beurre margarine ou beurre de coco (trouvé à Biocoop et délicieux).
-L’ail : je mets d’autre épices comme oignons, persil, muscade, baies, thym…
-Les œufs (j’essaie mais dur encore pour les gâteaux) : par de l’agar-agar, de la compote, le blanc d’œuf c’est par du jus de pois chiche.
-Le gluten : la c’est dur car, il y en a dans beaucoup d’aliment, les gâteaux, le blé est partout, je cuisine donc mon pain, ma brioche, les gâteaux… moi même avec des farines de coco, fécule de pomme de terre, fécule de mais, farine de quinoa, de sarrasin, de riz, de millet, de pois chiche…

En 3 mois, mon fils a pris 2,500 kilos, il a pris des couleurs, ses cheveux ont poussés, il mange des aliments et il parle !!!! il fait des phrases avec au moins 3 mots.

On voit tous les mois une orthophoniste pour le langage aussi et on a 3 exercices à réaliser 7 fois par jours, c’est beaucoup mais les résultats sont là.

On a commencé aussi à prendre du kéfir, comme probiotique, car la plupart des probiotiques vendus dans le commerce, contiennent des PLV. La cure nous réssi plutôt bien et mon fils adore.

Après la pluie le beau temps comme on dit, on a été au plus bas,

j’ai eu en gros dans son carnet de santé « PAS D’ALLERGIES » on m’a dit que je psychotais, que je lui inventais des maladies, alors que j’ai eu raison de m’écouter et d’écouter mon fils qui souffrait.

Nos efforts payent, ce n’est pas facile pour un loulou de 34 mois, de voir les gens manger des choses que lui ne peut pas manger, de ne pas pouvoir prendre le paquet de gâteau qu’il veut au magasin, de m’entendre lui dire « non, pas ça, il y a du gluten ou du lait de vache dedans ».
Moi, je me prive, c’est pas grave, c’est pour son bien.
Je vois bien en quelques mois le changement, ça me donne la force pour continuer.

On doit refaire un bilan dans 1an, (car ça peut « partir à l’âge de 3 ans) pour voir si les allergies ou diminué ou si elles sont parties, ce qui serait super pour lui.

Je suis super fière de mon fils, mon petit bonhomme, qui se bat contre les allergies comme un grand, il me surprend par sa force ❤

Et pour ceux qui ce poserait la question, on mange trés bien sans, oui c’est dur de s’adapter, il faut changer toutes les habitudes prises, adapter toutes les recettes, faire des mélanges de farines mais ca donne de très bons resultats 🙂

18745233_10211467723881298_2025433591_o

Vous aussi vous connaissez ce problème d’allergies ? vous avez des doutes ?
Partager avec nous vos ressentis, vos questions, vos astuces pour vivre avec les allergies au quotidien.

 

Cet article est écrit avec le café des blogueuses, le thème est « après la pluie ».

Je vous partage 3 blogs de que suit et que je voudrais vous faire connaître :

-La cuisine de Djanisse, une blogueuse qui partage des recettes végétaliennes : http://cuisinevegetalienne.fr/
-Ma vie de coeliaque, une jeune blogueuse que je viens de découvrir qui partage des recettes sans gluten : https://maviedecoeliaque.fr/
-Angélique Marquise des couches, une maman blogueuse que je suis depuis mes débuts et qui est super ❤ : https://angeliquemarquisedescouches.com/

 


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Sortir de sa zone de confort donne de belles découvertes

Je vous ai écris cet article, parce que c’est un exploit pour moi ce que vous allez lire, jamais de ma vie je n’aurais pensé pouvoir le faire, je suis sortie de ma zone de confort comme on dit.

Moi la fille qui séchait les cours de sport au collège, pas un mot à mes enfants, chut 😉
Qui sait toujours promis de ne pas faire de sport parce que ça sert à rien et ça fait mal.

J’ai décidé de mis mettre, ba oui, y a que les cons qui change pas d’avis ^^

Je fais donc 1 fois par semaine, je ne peux pas plus car maman solo donc pas d’activité le soir, du volley 🙂

J’adore en faire et l’année prochaine on recommence, en plus nous sommes seulement entre mamans, donc pas de préjugés, de la bonne humeur et des rigolades.

Je découvre que je prends du plaisir à faire du sport.

Et donc pour en venir à notre sortie de dimanche dernier et mon changement d’opinion envers le sport, moi la non sportive, j’ai fais de l’acroyoga.

18624612_10211398373707587_1570427946_n

Vous allez me dire c’est quoi ce truc ?!

Vous avez le mot yoga, et acro c’est pour acrobatique, mais il y a aussi du massage qui rentre en compte.

L’acroyoga est bon pour la santé physique et mentale.
Il y a des exercices pour améliorer le renforcement de la force, la concentration, des massages peuvent fournir aider pour soulagement le stress.

 
On peut avoir 3 rôles : base ou porteur (qui porte), voltigeur (qui est porté), et gardien ou parade (qui surveille).

 
La base : c’est la personne qui est couchée sur le sol, les jambes et les bras levés. C’est elle qui fait « voler » son partenaire, en l’air en plaçant ses pieds et ses mains à des points bien précis en fonction de la figure à réaliser.

 
Le voltigeur : c’est la personne soulevée par la base et qui doit chercher la bonne position.
Le rôle du voltigeur nécessite de la souplesse, de l’équilibre et de la confiance en soi. Ce rôle sollicite beaucoup les muscles abdominaux.

 
Le gardien : il surveille le voltigeur et la base, il est là pour sécuriser, pour faciliter l’échange verbal, il va placer ses mains de manière à ce que le voltigeur puisse redescendre en douceur s’il perd l’équilibre, il peut donner des consignes et diriger les partenaires pour améliorer leur posture.

 

Et oui j’ai donc fait du yoga acrobatique 🙂 🙂

 Des exemples des positions qu’on a fait 🙂

Moi la fille pas souple du tout, qui peut rien faire à cause de mon dos tout pourri (j’ai une grosse scoliose, qui m’empêche de faire beaucoup de chose, je vais y revenir dans un prochain article), je mis suis essayée.

Rien n’était prévu, on devait juste aller voir, faire nos curieux.

On est arrivé, on a discuté, rigoler et paf d’un coup on faisait des échauffements, jusque la ça allait ensuite on nous a montré des positions d’acro yoga.

J’étais à me dire sans arrêt waouh, comment ils font ^^ Je ne connaissais que le yoga, pas ce style de yoga.
On m’a demandé si je voulais essayer, je me suis aller on va voir ^^

Au début, j’appréhendais beaucoup, j’avais peur de tomber, mais j’ai lâché prise, un peu, pas beaucoup, je ne vais pas vous mentir ^^

J’ai suivi les conseils qu’on me donnait et je me suis retrouvée allongée sur les pieds de mon binôme, la 1ere impression après « ho mon Dieu » ^^ ça a été waouh, je ne bougeait pas, c’est la personne qui me faisais bouger en levant ses jambes.

J’avais comme impression de marcher dans les airs, je sais que c’est fou et non je n’ai pas fumé^^ C’est une impression bizarre mais très agréable 🙂

Quand je suis descendu, j’ai mis du temps avant de reprendre mes esprits, j’avais la tête qui était encore à « voler » et le corps qui l’attendait ^^

On a refait une autre figure ensuite et on a même inversé les rôles, j’ai été le porteur, j’ai réussi à porter un homme, truc de fou ^^ je pensais pas que j’en étais capable, comme quoi…

Les positions que j’aimerais bien essayées

Ensuite on a terminé avec une séance de méditation, même les enfants s’y sont essayés, mon nounoune faisait des « hummm » je vais refaire des séances comme ça à la maison quand ils commencent à être énervés pour les aider à redescendre de la colère.

Ça nous a tellement plut que je vais m’entraîner et qu’on recommence le mois prochain, on va passer une journée permaculture/acroyoga/méditation/massage thaï… Hâte d’y être 🙂

 
La page Facebook Acroyoga si vous voulez en savoir un peu plus : https://www.facebook.com/Estuaire-AcroYoga-1125086340888682/?fref=ts

 
Et vous, vous connaissez l’acro yoga, vous avez déjà pratiqué ?

 



*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

À bicyclette

À bicyclette ou plutôt à draisienne 😊

On m’a gentiment donner une draisienne, il y a quelques mois, sauf que monsieur nounoune ne pouvait pas en faire, ses petits pieds ne touchaient pas le sol , mais depuis un peu plus d’un mois, c’est bon et je peux vous dire que ça y va^^

Une draisienne, pour ceux qui ne connaisse pas, c’est un petit vélo mais sans pédale, pour que l’enfant trouve son équilibre, apprenne à gérer ses réflexes et la coordination de ses membres.

J’ai un champion digne du tour de France avec moi 😂

On fait le tour du quartier, on va chercher grande soeur à l’école ou on va dans une « forêt » mais on ne c’est pas aventurés plus loin, lundi, j’ai pris sur moi, j’ai rangé ma peur au placard et on est parti à la plage comme vous l’avez vu sur Instagram et la page Facebook, sinon petit rappel ici 😊

17797673_10210951064245130_458927099_o

On est à 7 min à pied de la plage, donc juste à côté, mais on doit traverser un grand carrefour, c’est ce carrefour qui me faisait peur, je me disais « est ce qu’il va m’écouter, me suivre.. » et bien nickel.

IMG_20170328_163828.jpg

L’aller/retour aucun soucis.

Je me suis dis le lendemain, le trajet à la plage c’est bien passé, on va rajouter une difficulté ^^ on c’est arrêté en chemin à l’endroit où l’on va chercher notre degustabox, petit détour de quelques minutes.

IMG_20170327_162005

Et la pareil aucun souci.

Mon loulou m’a bien écoutée, il est resté à la porte du magasin tranquillement avec sa soeur le temps que je récupère la box, pas de soucis avec la route.

Je suis très fière de mon loulou, il devient un grand garçon 😊

Comme quoi, laissons nos enfants découvrir le monde et lâchons prise 😊

17761677_10210951065285156_350360811_o


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Enregistrer

Fait de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité

Je fais partie d’un groupe sur Facebook, de blogueuse, toutes les semaines nous avons des défis d’écriture, je n’ai pas encore eu/pris le temps de faire un article pourtant les idées proposées me plaisait mais avec 2 enfants dur de trouver du temps libre.

Je vais donc essayer de me trouver du temps pour moi, pour écrire cet article qui me parle « Fait de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité »

Mes rêves j’en ai plusieurs, mais le plus important pour moi, dans ma vie, c’est mes enfants, mon rêve à l’annonce de ma 2ᵉ grossesse était de passer du temps avec mes enfants, profiter d’eux, les voir grandir, les voir évoluer tous les jours…

J’ai pu réaliser mon rêve en prenant mon congé parental, je termine ma 3ᵉ années et dire que dans 8 mois je vais devoir les laisser et reprendre la route du travail, me rend malade.

13184790_10208057951519120_1236221496_o

 

Je travaille dans le médical, je suis AMP (Aide Médico Psychologique), donc j’ai des horaires, soit commencer très tôt soit terminer tard, travailler le week-end, mais des problèmes de santé m’ont fait changer de lieu de travail, je suis animatrice maintenant dans une maison de retraite, j’adore mon travail mais les horaires, je n’en pouvais plus, j’ai compté je voyais ma fille 1h/1h30 par jour, pour moi ça devenait impossible, je loupais tout, je ne pouvais pas travailler avec elle, les sorties d’école impossible à faire, elle passait plus de temps avec ma maman qui allait la chercher à l’école, lui faisait son dîner et la douche qu’avec moi.

 

Mon congé a été une révélation pour moi, qu’est-ce que c’est super d’aller chercher sa fille à l ‘école, pouvoir parler avec elle, l’entendre nous raconter sa journée, faire ses devoirs, l’accompagner à ses sorties scolaires…

Pouvoir profiter de mon fils, le voir grandir, voir ses 1ère fois, être là pour ses 1er pas, le voir évoluer et apprendre tous les jours des nouvelles choses. Il grandit trop vite.

Tout ce que je fais grâce à mon congé :

*J’ai pu profiter de mon congé maternité pour passer mon diplôme de weeding-planneur management.

*Je me suis mise au sport, moi, la fille qui séchait les heures de sport au collège (chut dites pas à mes enfants ^^)

*Je fais des formations en communication non violente, bienveillance.

*Je suis bénévole dans ma maison de quartier, j’aide les enfants pour le soutien scolaire, 2 fois par semaine.

*Je suis devenu animatrice en allaitement, je participe à 1 rencontre 1 fois par mois, aux bourses aux vêtements, à la vie de l’association …

*J’ai repris avec d’autres copines porteuse, un café enfants, « La pêche aux mômes« , je vous en parlerais dans quelque temps plus en détail 🙂

On organise notre 1er café enfants le 30 avril, donc là c’est les préparations.

*J’ai repris également, avec une amie, une association de parentalité bienveillante, on va organiser des rencontres, 1 fois par mois.

En attendant c’est recherche de salles, de thèmes, d’intervenants, de soirée à thèmes…

*Je propose aussi des ateliers en communication non violente, bienveillance, conseils d’allaitement, portage, maternage…avec Miel Citron.
Miel Citron qui me propose aussi une formation sur la bienveillance, la gestion des émotions, le marketing, la méthode « Bien, Beau, Bon »

*Depuis deux jour, c’est tout frais, je suis une formation en aromathérapie.

*Eh bien sur, le blog, qui me permet de vous raconter notre petite vie, de vous partager nos bons et moins bons moments, mes recettes de cuisines sans PLV, de discuter avec vous.
Oui, mes journées sont bien remplies 🙂 et tout ça c’est grâce à mon congé parental.

Si je travaillais, jamais je ne pourrais faire tous ça, les rencontres d’allaitement, impossible vu que je travaille le week-end. Le bénévolat pas possible non plus, je termine mon travail à 19h.

Alors moi, je le vis là mon rêve en ce moment, en profitant de mes enfants, en faisant des formations qui me plaise, en faisant partie d’association qui me parle et son dans mon état d’ésprit, en bloguant et je compte en profiter encore quelques mois 🙂

IMG_20161105_160526

 

IMG_20170315_163814_329.jpg


Le but du café des blogueuses étant de faire découvrir des blogs, je vous partage 3 blogs :

3 mamans que j’ai découvert au début du blog et que je suis avec plaisir.

-maman fatale : http://mamanfatale.com/

-Une vie à 5 : https://uneviea5.wordpress.com/

-Les petites mains d’abord : https://lesptitesmainsdabord.fr/


 

*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

L’allaitement est naturel

Hier, mon fils a eu 32 mois, 32 mois d’allaitement mais aussi de cododo, de portage, de maternage proximal…

Oui je le revendique haut et fort, j’allaite mon fils de 32 mois, à la demande jour et nuit, partout ( restaurant, piscine, plage, file d’attente, église, magasins…) et je n’en n’ai pas honte.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux ou sur le blog, vous le savez déjà 😉

En vadrouillant sur les réseaux sociaux hier et aujourd’hui, j’ai pu discuter avec des personnes et être horriblement choquée par certain propos.

  • Alors non, je n’ai pas honte d’allaiter, c’est une chose naturelle, la nature nous a donnée 2 seins, dans un but premier nourricier pas sexuel, car oui si nous avons des seins c’est pour nourrir notre enfant pas pour que monsieur papa face joujou avec le soir 😉

C’est la société qui en a fait devenir un objet sexuel, en oubliant son but premier.

Les seins appartiennent à la femme, pas à l’homme.

Tout comme, la femme est libre et n’a pas à demander la permission à son mari pour sortir, hou hou le 17ᵉ siècles c’est loin, on est en 2017.

Le corps humain est superbement bien fait vu qu’il produit la seule nourriture dont un bébé a besoin durant les premières années de sa vie.

  • Après, le grand débat, se cacher… non, je ne me cache pas, pourquoi se cacher, je donne à manger à mon fils, en quoi c’est choquant.

Quand on va manger au restaurant, on mange à table notre plat, pas dans les toilettes, donc pourquoi un bébé devrait le faire ?

  • Quand on va à la plage, on voit beaucoup de femme faire de monokini ou porter un bikini très très petit, personne n’est choqué.

-Quand on se promène dans la rue, on rencontre beaucoup de femme avec des jupes raz les fesses et avec un décolleté qui laisse tout voir, et personne n’est choqué.

-Quand on ouvre un magazine de mode ou autre, on voit des femmes à poil pour vendre une voiture ou un paquet de gâteau, la pareil personne n’est choqué.

-Quand on allume la télé, on voit des femmes presque nues dans les pubs, pour vendre des produits, et là encore personne n’est choqué…

Donc pourquoi être choqué par un bébé qui mange, qui se nourri ?

 

14233291_10208993884796867_1842706467_o

 

  • Pourquoi mettre un linge ou une écharpe sur sa tête lorsqu’il mange, perso, moi je ne mange pas avec un foulard sur ma tête, c’est pas top pour manger et voir mon plat ^^

 

16901572_10210572414579125_1995012410_n

 

  • Je donne la tétée à mon fils quand il a faim mais aussi quand il a besoin d’être rassuré, besoin de réconfort, quand il est fatigué et quand il se blesse, le fait de téter apaise, calme, détend…

 

  • Après quand je donne le sein à mon fils, personne ne voit mon sein à par lui, je ne sors pas mon sein à la vue de tous, je ne déploie pas mes sein comme on peux lire sur les réseaux ( mdr, cette phrase, j’en rigole encore à l’écrire) . C’est un peu le principe de l’allaitement, le bébé PREND le sein et le lait arrive, si on voit le sein ou le téton, c’est que bébé ne l’a pas dans la bouche donc ne tète pas ^^

 

09

 

  • L’allaitement ne fait pas mal, si vous avez mal, c’est qu’il y a un problème ( crevasses, mauvaise position, frein…) et là il faut consulter.

 

  • L’allaitement est naturel, si des personnes sont choquées par le fait de voir un bébé manger, il faut qu’ils détournent le regard.

 

  • L’allaitement n’est pas malsain, c’est les gens qui pensent ça, qui le sont, quand mon fils prend sa tétée, je ressens du bonheur, oui, grâce à l’ocytocine (hormone du bonheur) qui est déclenchée par la tétée mais rien d’autre. Et non mon fils ne tétera pas jusqu’à ses 18 ans, à 18 ans, il ne voudra plus de mes seins mais plus ceux de sa copine 😉

Le sevrage naturel est entre 2 et 7 ans, c’est l’enfant, qui est le mieux placé pour savoir quand il n’a plus envie/besoin de tétée.

16901526_10210572434059612_1547340738_n.jpg

 

  • Personne n’a à vous tripoter les seins, à la maternité une auxiliaire de puériculture, une sage femme, une puéricultrice…viennent oui mais pour voir si le bébé va bien, si la maman ce porte bien, si les positions d’allaitement sont bonnes, pour éviter les crevasses en autre, mais leur kiff n’est pas le tripotage de seins de maman venant d’accoucher, c’est la maman elle-même qui place son enfant au sein et le soignant accompagne, guide, mais ne fais pas à la place, si on vous force, rappelez-vous la phrase plus haut « c’est mon corps ».

 

  • Si on me dit un jour, « je dois quitter le restaurant, parce que la vue de voir bébé en train de manger, m’insupporte » déjà je pense que en plus d’être étonnée, je rirais au éclat, mais dirais clairement « je m’en fiche, détournez le regard, regardez ailleurs dans ce cas » suivant mon état et le ton de la personne, je doserais ma bienveillance 😉

 

  • Pour les personnes qui pensent que lorsqu’on allaite à l’extérieur de chez nous, on sort le sein, on s’exhibe, je réponds FAUX (Norman je te pique ton expression ^^) l’enfant prend juste le sein, je ne m’amuse pas à montrer mes seins aux gens, à aguicher les hommes des femmes qui passent à côtés, (lu sur les réseaux sociaux, oui la bêtise humaine existe, pour preuve) et je n’offre pas aux passants une tasse de mon lait, j’ai d’autre choses à faire de plus intéressant.

 

Vous le voyez mon sein?

Je ne cherche pas à vous faire rentrer dans « la secte de téton dehors » rassurer vous 😉

 

img_20161126_191411

Plein de bonheur lacté à vous

Merci à Isabelle Klisch pour les superbe photos de mon loulou en train de téter dans sa Fidela  ❤

Article écrit avec un bébé scotché au sein 🙂

 

*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/
*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel
*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Rêves d’hiver

J’ai découvert Frau PrunO, du blog ESCARPINS ET MARMELADE, il y a quelque temps et elle m’a invité au challenge « rêves d’hiver ».

Comme vous avez pu le lire ici et ici, j’aime bien les challenges, je ne suis pas à mon premier, je trouve sympa à faire, on apprend sur les copines blogueuses pleins de choses et nous on se confie, on parle d’autre choses aussi 😉

Là elle nous a posé 7 questions, sur le thème de l’hiver, thème pile dans le moment, car j’écris avec un gros pull, en grelottant et ma tasse de thé pas loin, limite j’aurais de la fumée qui sortirais de ma bouche ^^

Vous allez en apprendre encore un peu plus sur moi 😉

1. Une chanson que vous aimez écouter l’hiver : en ce moment c’est le cd du Soldat Rose, qu’on écoute, les chansons sont très belles, m’a préféré c’est le Soldat Rose, chanté par M, un de mes chanteurs préféré.
« Un papa, une maman » est jolie et touchante aussi : « il n’y pas de bonheur plus grand que d’être dans les bras de ses parents. Il n’y pas plus réconfortant qu’un papa, une maman » ❤ ❤

 
2. Un film que vous aimez regarder l’hiver : les films romantiques, comme Love Actually, Dirty Dancing, Bodygard, Ghost, Je te promets (tous les films avec Channing Tatum me vont ;)) ou ET que j’ai montré à ma fille et les Gremlins aussi, les classiques qu’on peut voir et revoir sans se lasser, blottie dans le canapé avec un thé et des petits gâteaux.

 

3. Un plat que vous mangez volontiers en cette saison : il y a plus de 29 mois, j’aurais dit une bonne raclette avec double dose de fromage, là avec l’éviction des PLV, je n’ai pas essayé encore, dur dur de trouver un seul plat, je dirais déjà une soupe aux butternet/crème de coco et ma tourte au bleu (sans plv)/jambon cru/champignons et en dessert une mousse au chocolat.
Bim 10 kilos rien qu’a l’écrire ^^

 

4. Une photo de paysage hivernal qui vous inspire :

16176779_10210250655415347_1162019002_n

 

5. Un prénom que vous associez à l’hiver : Channing Tatum, j’aimerais bien être dans ses bras et coller mes pieds froids le soir contre ses pieds chauds ❤

 

6. Une tenue qui se marie avec l’hiver : l’hiver moi c’est snood, bonnet, gants et ma Zoli, pas très original comme tenue, mais j’ai bien chaud et je suis une grande frileuse 🙂

16145621_10210250729497199_108496038_o1

Sexy attitude 🙂

7. Un mot qui pour vous, représente l’hiver : FROID, il fait froid, j’ai trop froid -claquement de dents- ^^

 

Et vous ça serait quoi vos réponses ?

Hésiter à dire en commentaires, vos réponses 🙂

 

 

*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Et vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂