maternage·vie de maman

Marie, photographe professionnelle, chez Lunéa images, bénévole pour l’association Souvenange, aide au deuil périnatal

Je vous  écris aujourd’hui un article pour vous faire découvrir une belle association qui doit être connue.

Ce ne sera pas un article très joyeux, je l’écris avec les larmes aux yeux, je suis hypersensible, mais je pense qu’il n’y a pas que moi qui vais être touché.

Je vous ai dit déjà que j’étais animatrice en allaitement et grâce à l’association où je suis, j’ai pu faire la connaissance d’une super photographe, marie de Lunéa image, qui était animatrice dans notre association il n’y a pas si longtemps encore.

Je la connais depuis que je fais partie de l’association, car ce sont ses belles photos d’allaitement que nous affichons chaque fois que nous avons un stand et aussi sur nos flyers d’Allô Allaitement 44.

Son travail est très vivant et lumineux.
Elle est spécialisée dans la naissance, l’allaitement les grossesses, les bébés et les enfants…

En octobre à lieu la journée de sensibilisation au deuil périnatal. J’ai des amies dans mon entourage qui ont vécus ce dur moment, qu’aucun parent ne devrait vivre.

Je vous raconte tout ça, car il existe une association qui vient en aide à ses parents endeuillés.

Je trouvais très important de vous en parler car, elle n’est pas encore très connue et elle mérite de l’être.

Marie a décidé de faire partie de cette association, elle photographie les petits bébés nés et qui malheureusement sont sans vie.

Alors vous pouvez vous demander mais pourquoi, quel est le but de cette association ?

Hé bien tout simplement pour avoir un souvenir de son enfant, pour réussir à faire son deuil, pour pouvoir en parler à ses autres enfants, sa famille, pour que cela soi un soutien dans le deuil.

Une très belle phrase est affichée sur leur site qui résume tout je pense.

« Nous ne photographions pas la mort, nous immortalisons l’amour »

C’est quoi « Souvenange » ?

C’est une association qui existe depuis novembre 2014, elle est récente mais comprend déjà plus de 180 photographes, qui je le rappelle sont bénévoles, donc non rémunérer, un peu partout en France.

Elle a été créée pour aider les familles qui connaissent le deuil périnatal.

L’association forme les photographes sur les techniques de photographies et sur la sensibilisation au deuil périnatal, mais aussi le personnel des maternités.

Le nom de l’association est la contraction de « souvenir » et « Ange ».

Comment ça ce passe ?

Les maternités qui ont signé une convention avec l’association, appel les photographes qui se rendent sur place pour prendre des photos du bébé décédé suite à l’accord des familles.

Les membres de l’association retouchent les photographies des enfants ensuite pour les offrir aux parents.

Une belle générosité.

Marie nous explique d’où vient son choix d’aider ses parents endeuillés :

« J’étais au début de la création de l’association prête pour m’investir, mais cette année-là, après de très nombreuses fausses couches, j’avais la joie d’accueillir un bébé donc je ne me suis pas sentie à ma place, enceinte pour aller prendre en photo des parents qui venaient de perdre un bébé.

J’ai donc gardé cette idée dans un coin de ma tête.

Puis cette année, une amie photographe et bénévole aussi m’a dit qu’il cherche du monde, je me suis dit aller c’est l’année !
Entre-temps, hélas, j’ai réalisé un album photo d’un petit ange parti trop vite, avec les photos que la famille avait réalisées, lors du séjour du nouveau-né en réanimation. Et les mots que la maman m’a dit sur mon travail de retouches, sur la création de ce livre, sur l’aide que cela lui a apportée, pour pouvoir faire exister ce bébé au sein de son entourage et l’aider à avancer dans son deuil m’a énormément touché.
Une autre amie ayant aussi perdu un bébé et n’ayant pas de photo m’a clairement dit : “qu’est-ce que j’aurais eu besoin de ces photos-là, elles sont si précieuses et me manquent tellement.”

La photo du nouveau-né décédé était et est très souvent depuis des années réalisées par les sages-femmes et mis dans le dossier. Ce qui n’est pas facile ni pour le personnel médical ni pour les parents, car la photo est brute, à Souvenange, nous réalisons les portraits de façon à mettre en valeur ce petit être, malgré les circonstances.

Nous travaillons aussi sur les retouches des photos réalisées par l’équipe médicale ou par les parents, lorsque nous ne pouvons pas être sur place.

Alors oui c’est difficile de faire ces photos et les retouches, mais l’avantage d’être en association c’est d’être formée et soutenue et de travailler en équipe.
Et puis que reste-t-il après la disparition d’un être cher, à quoi sert la photo, profondément ? C’est l’image de la personne que l’on garde de son vivant, pour parler d’elle. »

Alors pour ces petits bébés, dont leur passage sur terre est si court, ils ont le droit à une photo, une belle.

Ce service est gratuit, les photos ne sont pas diffusées, elles sont envoyées aux parents et ils ne les regarderont que lorsque eux seront prêts.

J’ai découvert grâce à Souvenange d’autre association qui sont dans le domaine du deuil périnatal :

-« Nos tous petits », « L’association Viviane » qui des groupes d’aide et de soutien.

-« Pieds par terre, cœur en l’air » qui organise des manifestations sur le deuil périnatal.

-« Lou’ange » qui elle confectionne de la layette et des couffins pour les bébés.

 

Voici les coordonnées de l’association, vous pouvez trouver sur le site tous les renseignements, la carte des photographes bénévoles et celle des maternités qui ont signé la convention.

 

Hésiter pas à partager cet article pour aider les parents qui vivent un deuil et que cette belle association soit connue et que d’autres photographes viennent les aider pour créer des souvenirs aux parents.

received_2037605716538597.jpeg
photo by @Marie de Lunéa image

*Hésiter pas nous suivre sur Instagram

*La page Facebook de Mam’termante

*Depuis peu, retrouvez-nous sur Twitter aussi 🙂

*Et à vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Publicités

39 commentaires sur “Marie, photographe professionnelle, chez Lunéa images, bénévole pour l’association Souvenange, aide au deuil périnatal

  1. j’en ai la chair de poule. Je ne suis pas sure d’adherer au principe de photographier un bebe ou enfant decédé et cela sur n’importe quel etre humain.( garder le souvenir OUI mais pas du defunt peu importe l’age. j’entends bien que ces bebes anges doivent avoir aussi leur portrait mais pour moi c’ets assez difficile de l’imaginer comme cela.

    J'aime

  2. Tu as raison, je suis entrain de pleurer… Je suis sage-femme alors il m’arrive malheureusement de rencontrer ce genre de situation. Je vais essayer de rentrer en contact avec une association telle que celle dont tu parles, car nous réalisons les photos nous-même, mais ce n’est sûrement pas aussi beau que ce que cette association propose.
    En tout cas je tenais à te remercier d’avoir écrit cet article et de ne pas en avoir fait un tabou.

    J'aime

  3. Hello
    Garder un souvenir sous forme de photographie de son bébé peut être quelque chose d’important pour plus tard, quand le deuil sera fini.
    C’est vraiment une initiale très généreuse que de proposer ces clichés. Cette association mérite à être connue.

    J'aime

  4. Je ne suis pas concernée par le deuil périnatal et je n’ose imaginer quelle douleur cela doit être pour les parents.
    J’avoue que je ne pense pas que j’arriverai à avoir des clichés comme ceux-ci, si ça avait été le cas. Voir ces photos me bouleversent littéralement.
    Mais encore une fois, je parle avec ma vision de quelqu’un qui ne connait pas cette épreuve.
    J’imagine que si elle prend autant de soin à se faire connaître des maternités, c’est que cela doit aider les familles qui en ont besoin.
    Et c’est de toute façon très important de sensibiliser à cette cause

    J'aime

  5. C’est extrêmement touchant. J’ai une copine qui a perdu un enfant à la naissance. Elle a une belle photo de son fils qui a été faite à la maternité qu’elle a chez elle accrochée. Je ne souhaite à personne de vivre un tel drame.

    J'aime

  6. Hello, perdre un etre cher quelqu’il soit est tres compliqué à vivre, à faire son deuil, malheureusement c’est la vie, je trouve pour moi personnellement qu’avoir une photo de la personne disparue est à double tranchant, elle peut aider a faire son deuil, comme elle peut ne pas aider, mais le principal c’est que la personne a le choix et qu’il y a des associations qui accompagnent dans ses situations compliquées à vivre.

    J'aime

Répondre à Journaldunerondeastucieuse.blogspot.fr Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s