allaitement·maternage

Mon 1er allaitement

La Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM) a commence.

Oui, vous devez vous dire mais non elle a eu lieu y a pas longtemps, eh bien non, en France nous on ne fait pas comme tout le monde, elle a lieu, chaque année la 3ᵉ semaine d’octobre.
La COordination Française pour l’Allaitement Maternel (COFAM) choisi un thème et des forums ainsi que la grande tétée ont lieu.
Cette année le thème est : « L’allaitement maternel, racine de vie », un très beau thème qui me parle beaucoup.
Donc en cette semaine de l’allaitement, n’en déplaise à certains, je vais vous parler d’allaitement. Car oui, j’ai remarqué que dès que vous parle allaitement, beaucoup de personnes quittent ma page :/

Je vous ai déjà parlé d’allaitement dans des articles précédents :

20 mythes et légendes sur l’allaitement

L’allaitement est naturel

Top 20 des pires reflexions que l’on entend quand on allaite

Les multiples pouvoirs du lait maternel

Les sigles du maternage

Bonheur lacté

 

 

Je suis fière de mon allaitement, je suis fière de nos 4 ans de bonheurs lactés avec mon fils alors je vous partage 🙂

Sur la page Facebook et Instagram, je vous post une question, chaque jour sur l’allaitement comme pour la semaine mondiale du portage.

Certains à me voir parler d’allaitement peuvent imaginer que j’ai vécu des allaitements parfait, mais c’est faux.
Mon 1er allaitement, celui avec ma fille, il y a 10 ans a été compliqué, je vais vous raconter tout ça.
Il y a un peu plus de 10 ans, 10 ans et 5 mois, naissait ma fille.
J’étais jeune, 23 ans, mais je savais que je l’allaiterai du moment où j’ai su que j’étais enceinte. Je l’ai allaité jusqu’à ses 8 mois.
Dans ma famille, on ne parle pas trop allaitement, ma mère m’a allaité mais pas longtemps, je la seule qui a allaité. On ne ma pas donnée de conseils, plus que ça.
Je me suis documenté seule, à l’époque (jadis) Facebook n’existait pas encore, les réseaux sociaux encore moins. J’ai donc lu, regarder des sites sur l’allaitement, je nais pas assister à des réunions, je ne savais pas que ça existait, j’ai eu plus ou moins de bonnes informations, lu beaucoup de mythes.

On m’avait donné qu’un conseil, « attention ça fait très mal, tu vas souffrir ! ».
Super conseil hein…

J’ai accouché dans une maternité qui porte le label « ami des bébés ».
Mon accouchement a été rapide, j’ai eu une rachianesthésie, en 5 h, ma demoiselle était née, je l’ai mis au sein après les soins, elle cherchait mon sein, sentait l’odeur du lait.
Ça allait j’étais bien, elle était bien, on était dans notre petite bulle.
Je suis remonté dans ma chambre, les soignants m’aidaient, venais me voir si j’avais des questions, sont venus voir les premières tétées.
Chaque fois qu’elle demandait à téter, je la prenais dans mes bras avec un grand plaisir, une joie, mais j’avais toujours dans ma tête, le conseil que l’on m’avait donné « tu vas avoir mal, ça fait mal ».
Je donnais la tétée assise et tendu, je me contactais, les épaules basses, quand les soignantes venaient lors des 1ere tétées me voir, elles me disaient de me détendre, de respirer, mais j’arrivais pas.
J’avais la phrase en tête.

Ce qui devait arriver, arriva, j’ai eu des crevasses à chaque sein.
Des crevasses à en penser perdre mon mamelon, du sang et une douleur…
Je crispai encore plus à chaque tétée, j’avais une appréhension de la tétée, j’attendais le plus longtemps possible, elle bien sûre avait faim, demandait à manger et était énervée.
Ça a duré plusieurs jours, je m’étais de la crème spéciale crevasses dessus.
J’ai compris ensuite qu’il fallait que je me détende pour profiter de chaque tétée, profite de ce moment d’amour partagé.
Je me suis écouté, détendu et le miracle est arrivé, les crevasses on commence à partir et ne sont pas revenus.

J’ai pris un congé de 6 mois au travail pour profiter à fond, de ma fille et de notre allaitement.
J’ai acheté un tire-lait, en magasin de puériculture, je ne savais qu’on pouvait en avoir un gratuitement avec une ordonnance, mais j’avais beaucoup de mal à l’utiliser, je ne tirai rien.
La direction de mon travail à l’époque m’avait donné une salle, j’avais mon tire-lait, mais cette fois je me suis heurté à un autre problème, la vision de l’allaitement au travail.
Car pour mes collègues, je tirais mon lait, je me la coulais douce pendant ces 2 fois 30 minutes, je ne travaillais pas pendant ce temps et on m’a dit qu’on ne s’occuperait pas de mes résidents pendant ce temps qui est pourtant légal.
Je n’ai donc pu tirer mon lait, je donnais la tétée à ma fille à 6h60 avant d’aller au travail et à mon retour à 15h30 si j’étais de matin ou à 13h et à mon retour à 22h30 quand j’étais de soir, je vous raconte pas la taille de mes seins en fin de journée…
De longue journée pour ma fille qui ne voulait pas pendre le biberon avec le peu de lait que j’avais tiré chez moi et qui restait des journées sans manger, culpabilité de maman au maximum.
Je n’étais pas vraiment soutenu par le papa.
Moi qui voulais jusqu’à au moins 1 an, la coupure de l’allaitement a été dure et ma fille la très mal vécue aussi, elle n’était pas prête et moi non plus.

Malgré tout, ça a été 8 mois de bonheur lacté, je ne garde que les bons souvenirs.

À la naissance de mon fils, elle avait 6 ans, elle m’a demandé pour goûter mon lait mais n’a pas osé le boire 😉

Lorsqu’elle se blesse, je dis comme je dis à son frère, je te mets mon lait ? Et j’ai droit à des beurkkkkk 😉 Pour rassurer les gens qui pensent de 8 mois d’allaitement c’est trop long, vous voyez elle n’est pas accro aux tétées 😉

 
Et vous votre allaitement il s’est bien passé, vous avez rencontré des difficultés ?


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram

*La page Facebook de Mam’termante

*Depuis peu, retrouver-nous sur Twitter aussi 🙂

*Et à vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Publicités

Un commentaire sur “Mon 1er allaitement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s