L’arbre de l’enfance

Pour cette semaine mondiale de l’allaitement mondiale maternel (SMAM), on a organisé avec notre association d’allaitement la projection d’un film « l’arbre de l’enfance » et je suis super heureuse.

C’est un film magnifique, qui devrait être proposé à tous futurs parents et parents, il devrait être projeté dans toutes les salles de France et même du monde car, il parle vraiment de l’enfance, le ressenti des enfants, leurs visions de la vie et des adultes.

C’est un film qui ouvre les yeux, qui fait réfléchir, qui nous parle et qui fait énormément réfléchir, je l’ai déjà dis je crois, mais il faut le dire 🙂

Je vous le conseille fortement.

Pendant le film, je suis passée par toutes les émotions possibles, j’ai beaucoup pleuré (et je pleure encore à écrire ses mots).

De part mon vécu et mon enfance, ce film me touche encore plus.

Je vous fais un petit résumer rapide pour vous donner encore plus envie de le voir 🙂

Ce film suit une jeune fille Juliette, on la voit lors de ses 11, 13,14, 15,16,17 ans, on voit son évolution et les réflexions qu’elle a sur la vie, le passage à l’âge adulte, ses parents…
Juliette est surprenante, elle a une telle maturité, pouvoir dire à 11 ans, « pour moi un adulte doit parler de ce qui ne va pas, pour qu’on puisse résoudre les problèmes, mais aussi de ce qui va,… », elle rassure son ami qui lui dit « je n’ai pas de qualités, je n’ai que des défauts » car oui, c’est le ressenti ou l’image que les enfants on d’eux, qu’on peut  leur projeter sans nous en rendre compte.

On suit également une maman avec sa fille, cette maman a reproduit malgré elle, son schéma parental, elle a fait subir à sa fille des VEO et elle nous raconte son cheminement pour comprendre ce qu’elle a fait, pourquoi, pourquoi elle s’en veut, comment elle a changer, ce qui la fait changé et ouvrir les yeux.

On entre aussi dans la vie, d’un homme, père de 3 enfants, qui nous raconte lui aussi avoir subi des VEO, enfants, comment il comprit qu’il devait penser un peu à lui et ne pas s’oublier, ce monsieur est très touchant.

On a des moments de discution avec 2 amis de Juliette, que l’on a vu grandir, Neige, lorsq’elle 17 ans, elle nous explique pourquoi elle a coupé les ponts avec les adultes « car ils lui dissent ou la font ce sentir comme une enfant, ils ne l’écoutent pas, ils n’écoutent pas la femme, l’adulte, qu’elle devient.

Il y a aussi des interventions de Catherine Gueguen, une de mes gourous, qui nous explique le fonctionnement des enfants, les peurs qui restent à vie, les effets des VEO et des fessées sur l’enfant et l’adulte qu’il deviendra.

Quand je vous dis que ce film fait énormément réfléchir, c’est que l’on pense à soi, à soi enfant, à soi adulte et à soi parent.

Je me dis personnellement après ce film, « est-ce que j’écoute assez mes enfants? » parfois rien qu’une parole peut casser leur estime d’eux, parole dite sous le coup de la fatigue pas dite pour blesser.

Juliette le dit très bien, elle était petite, elle a demande un câlin à sa maman, un jour, sa maman la refuser et elle en a énormément souffert et elle nous raconte sa peine.

Quand je suis rentré chez moi, j’ai demandé à ma fille la définition d’un adulte pour elle, voila sa réponse :

« Un adulte, il doit aimer son enfant, être gentil avec lui, être à son écoute, ne pas crier ni gronder et jouer avec lui ».
Et je pense que cette dernière phrase mais directement adressé « il doit aussi laisser son enfant porté des chaussures à talons et des hauts où on voit le ventre » 😉 bien tenté ma fille, mais c’est toujours non ^^

 

Être en relation avec soi, avec les autres, avec la Nature, dans une relation juste et bienveillante…

 

Je pourrais vous en parler encore pendant des heures, mais je vous raconterai tout le film 😉

Sachez que vous pouvez acheter le dvd ou soutenir Anne Barth, qui est la réalisatrice, productrice…

Il est possible d’organiser une ciné-rencontre aussi chez vous, dans votre ville, pour que ce film soit vu par le plus de gens possible et que le regard des gens changent, qu’ils comprennent les conséquences des VEO, les bienfaits de la nature et ce qui ce passe dans la tête de nos enfants.

Tout est expliqué ici:) http://www.larbredelenfance.com/

Foncé regardé ce magnifique film, vous aller en apprendre beaucoup sur vous, sur vos enfants, sur la vie, et votre regard va changer ❤

Merci à Anne Barth pour ce magnifique moment, son écoute, d’avoir réussi à partager tant d’émotions avec nous, j’éspére que ce film va voyager et ouvrir les yeux de pleins de gens ❤

Je vous explique dans mes différents articles, ce que sont les VEO ( Violence Educatives Ordinaires) ici et ici aussi, si vous voulez en apprendre plus 🙂


*Hésiter pas nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/mamtermante/

*La page Facebook de Mam’termante : https://www.facebook.com/mamternante/?ref=aymt_homepage_panel

*Depuis peu, retrouver nous sur Twitter aussi:) : https://twitter.com/Mamtermante?lang=fr

*Et à vous abonner au blog, si c’est pas déjà fait 🙂

Publicités

24 réflexions sur “L’arbre de l’enfance

  1. Natieak dit :

    Je t’avouerai que lorsque tu as employé le terme de VEO en début d’article, j’ai eu du mal à te suivre dans la mesure où tu donnes la définition en fin d’article. ^^ Il est certain que la dialogue est toujours préférable mais après on reste des êtres humains avec ces imperfections et parfois l’ impatience causé par la fatigue ou d’autres éléments. L’essentiel est d’être capable de prendre le temps d’analyser ce qui a pu se passer afin de ne pas le reproduire. Ce film peut surement être un outil pour aider à la réflexion.

    Aimé par 1 personne

  2. Cathy dit :

    J’ai beaucoup entendu parler de ce film mais c’est vrai que je ne l’ai pas encore vu… Sur le principe, l’idée de bienveillance à tout prix me fatigue un peu (en toute franchise), enfin c’est plutôt les jugements que peuvent avoir certains « spécialistes » qui me soulent pour être plus précise. Comme si une simple parole dite peut faire foirer toute l’éducation que tu auras mise en oeuvre pour ton enfant me semble particulièrement culpabilisant. Oui on fait des erreurs mais nous sommes des humains à priori et je ne connais personne qui n’en fasse pas…il en va de même pour toutes celles qui savent si bien prôner la bienveillance ultime 🙂

    J'aime

    • mamtermante dit :

      Il n’y a pas de parents parfait 😉
      On ne né pas parents, il est légitime de faire des erreurs. Après il faut expliquer à nos enfants pourquoi on a réagi comme ça , dit des paroles comme ça… s’excuser si besoin,…
      Il faut être bienveillant avec soi même et accepté que l’on n’ai pas parfait 😉

      J'aime

  3. Louloutediary dit :

    Je pense que je pleurerais également devant L’arbre de l’enfance. J’ai développé une hyper sensibilité depuis que je suis maman, parfois c’est trop :p.
    Il est difficile de toujours être au top avec ses enfants, mais l’important est de toujours prendre du recul dans une situation parfois compliquée, pour apprendre et continuer d’être une meilleure personne. Et surtout, donner beaucoup d’amour, encore et encore !
    Bonne semaine
    Elsa

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s