Comment l’école couvre la toute puissances de certains professeurs et cautionne leurs actes !

Ce soir c’est la maman en colère qui écrit, je suis en colère contre l’école de ma fille, le maître et surtout le directeur.

 
Si vous me suivez sur Facebook, vous avez dû voir mon statut sur les punitions excessives que ma fille a subit.

 
Si non, je vais vous faire une petite mise au point 😉

 
Jeudi soir en rentrant de l’école, ma fille me dit “maman j’ai été puni de récréation cette après-midi, j’ai du resté assise sur un banc dans la cour, sans bouger, pendant que les autres enfants jouaient”.

 
Tout de suite je lui demande des explications, car je trouve ça bizarre, elle me dit qu’elle a été punie, car elle a rigolé en classe.

 
2ème choque, je vais donc voir le professeur vendredi matin, pour avoir plus d’explications, car je trouve cette punition disproportionnée pour un petit rire.

 
Le professeur m’explique qu’il a une méthode, qu’il utilise depuis plusieurs années, qui consiste à punir les enfants de récréation, en autre, au bout de 5 bâtons, ma fille a donc atteint les 5 bâtons donc elle est punie de 3 récréations!!!!

 
3ème choque, mon cœur de maman, ne fait qu’un tour, ma fille a été puni, car elle a exprimé une émotion, un enfant de 8 ans n’a donc plus le droit de rire à l’école !

 
J’explique donc au maître que je suis choquée, que je suis stupéfaite, que 3 récréations, c’est beaucoup pour un petit rire, rire suite a un copain qui a dit « prout », pas un rire moqueur ou envers lui, en plus.

 
J’explique aussi à ma fille devant lui, qu’elle doit essayer de ne pas rire en classe, pour pas déranger les camarades, chose qu’elle a comprise.

 

Mais j’ai montré mon soutien à ma fille en disant au maître que si elle rigole c’est peut être tout simplement aussi qu’elle est arrivée au bout de sa concentration, qu’il serait plus justiciable, de faire un exercice de retour au calme, méditation, respiration,… plutôt que de punir de récréation, la récréation qui est le seul moment en plus où elle peut se défouler, évacuer son trop plein d’énergie et RIRE.

 
Et je termine mon court entretien en lui disant qu’il existe une loi, qui interdit de punir de récréation, que ça ne vient pas de moi, je lui ai donnée le numéro du circulaire : circulaire numéro 91-124 du 06.06.1991 et que ce n’est pas légal ce qu’il fait.

 
La réponse a été celle à laquelle je m’attendais, “je fais ça depuis des années, on en reparlera”.

 
Bref aucune écoute, aucune remise en questions, on me prend pour une c….

 
Lundi matin, hier, j’accompagne ma fille à l’école, je vais pour voir le directeur, il a dû sentir que j’arrivai, car il a disparu ^^ D’accord, j’appelle donc son secrétariat pour prendre un rendez-vous, le rendez-vous est prit pour le lendemain matin.

 
Aujourd’hui donc, j’arrive à l’école, je vais voir le directeur comme convenu.
Monsieur le directeur, ne me reçoit pas dans son bureau mais dans la cour de récréation, à 8h30, dans le froid avec bébé, normal pour lui.

 
Je lui dis la même chose que j’ai dit au maître, que la punition est disproportionnée, que c’est le seul moment où elle peut s’exprimer, ce lâcher, qu’une loi l’interdit (loi qu’il me dit connaître, mouais), que la semaine dernière ma fille c’est prit un coup de poing dans le ventre, comme ça, par un enfant, mais la aucune sanction, qu’un enfant l’année dernière lui a coupé son cartable à coup de ciseaux, dans la cour, délibérément, pareil aucune sanction, mais que pour un rire, c’est 3 récréations en moins, elle est où la logique.

 

son image, l’image de l’école qui importe et les enfants passent en dernier
Je lui ai redit qu’ils travaillent avec des enfants, que l’on ne peut pas demander à un enfant d’agir comme un adulte, parce que oui, nous adulte, on nous dit « prout », on s’en fou, mais qu’un enfant de 8 ans il entend ça, il éclate de rire, normal, c’est un enfant !!

 
Je lui ai conseillé de pratiquer « calme et attentif comme une grenouille » avec les enfants plutôt que de les punir de leur exutoire.

 
Sa réponse : “on fait ça depuis des années, on ne va pas changer de méthode, c’est normal”.

 
Donc à nouveau, 0 écoute, 0 empathie, 0 remise en question et il couvre et accepte que le et peut être les professeurs de son école ne respect pas une loi, ne respect pas les enfants, qu’ils agisent au détriment des enfants.

 
Quand j’ai abordé la question des humiliations que les enfants subissent, par exemple “toi c’est bien, toi c’est nul” devant la classe entière, des parents et des inconnus, que ceci est une VEO (Violence Éducative Ordinaire), pour lui non, c’est normal aussi, j’ai faillit lui dire »mon pauvre, vous êtes mal tombé avec moi, qui milite contre les VEO, mais je me suis retenu^^

 
Je lui ai rappelé aussi qu’ils ont réussi à perdre ma fille !! Mais c’est de ma faute, bien sûr, suis-je bête.

 
Je précise que je suis restée très calme et bienveillante, même quand j’ai dit que je faisais un courrier à l’inspection 😉

 
Où, il a été un peu gêner c’est quand je lui ai dit, qu’à cause de cette année, je voulais enlever ma fille de son école pour faire l’Instruction En Famille, que mon projet étais pour septembre normalement, mais que je n’avais aucune envie de la mettre en janvier dans son école suite a ce qui ce passe en ce moment et du stress qu’a ma fille.

 
Mais où il a montré une plus grande gêne, c’est quand je lui ai dit avoir discutée de ça avec d’autres parents, que les parents sont d’accord avec moi et que eu aussi, on des reproches à faire, là il a du ce dire mince mon image.

 
Donc en fait c’est son image, l’image de l’école qui importe et les enfants passent en dernier, alors que non ça devrait être l’inverse, les enfants en premier, l’école est là pour eux, pour leur apprendre la vie pas les humilier, les rabaisser, leur dire qu’ils sont nuls et leur donner des punitions qui servent qu’à flatter l’égo de maître.

 

Publicités

22 réflexions sur “Comment l’école couvre la toute puissances de certains professeurs et cautionne leurs actes !

  1. Emma June dit :

    Ahlala, mais ca me révolte ce genre de trucs!
    idem dans l’école de mon fils! Il s’est fait tapé , poussé etc, sans que les enfants n’aient été inquiété. Par contre, il revient et me dit « les bisous sont interdits » …ok. Donc on va punir des enfants qui se font une bise et pas ceux qui frappent?! le monde qui fait peur…

    J'aime

  2. Chris dit :

    Ça me fait trop mal de lire la fin de l’article. C’est insupportable.

    Je voudrais vous dire que vous avez le droit de vous battre.

    La belle sœur est institutrice depuis 5 ans. Je peux vous dire qu’elle m’a fait 2 choses impardonnables :

    – j’ai emmené mon fils de 24 mois chez elle. Et nos 2 fils du même âge ont joué ensemble. Ils ont jeté un jouet ou deux. Son petit s’est fait punir mains sur le mur. Il pleurait en disant qu’il avait soif. Mon fils est venu le voir car il ne sait pas ce que c’est d’être puni. Elle lui a hurlé dessus de partir. Et on m’a dit que c’était de ma faute si son fils était aussi perturbé ! Que je ne le punissais jamais.

    – ensuite on a mangé un peu. Mon Frere a partagé ses frites et j’en ai donné une à mon fils. Elle a dit que j’en ferai un obèse car tout se joue dans l’adn dans les premières années. Je me suis énervée. Et je me suis faite virée de chez eux. Mon fils n’a pas eu le temps de prendre bonnet ni écharpe.

    C’est ça qu’on apparent a l’IUFM. Je plains les élèves qu’elle a.

    J'aime

  3. Blandine Rot dit :

    Voila le mots que j’ai mis cet après midi dans le carnet de liaison de ma Zoélise de 7ans en CE1
    Madame, cela fait un moment maintenant que Zoélise me rapporte se prendre des coups de poing et des insultes par certains garçons de sa classe. Je ne nie pas que parfois Zoélise peut-être pénible et que les enfants se chamaillent, mais ce midi encore elle m’a rapporté s’être pris un coup-de-poing dans la lèvre par le petit Enzo, ce n’ai d’ailleurs pas la première fois que j’entends ce nom, celui-ci et celui de Sullivan. Cette violence est gratuite puisque certains enfants m’ont rapportés eux aussi avoir vue Zoélise passé sans embêter personne et se prendre un coup sans comprendre. Je pense qu’il va donc falloir surveiller plus particulièrement Zoélise pendant les récréations ou sanctionner ses garçons afin que cela ne se reproduise pas. Je suis maman et mon devoir est de protéger mes enfants, c’est pour cela que je ne peux continuer à laisser faire cela sans réagir, car de plus, ce n’est pas leur rendre service que de les laisser maltraiter leurs camarades sans conséquences. Je vous remercie par avance de bien vouloir prendre note de ma demande. Excellente journée.

    J'aime

  4. poilly dit :

    Perso, la fin de l’histoire me confirme plutôt qu’il suffit qu’un parents en entraîne un autre pour que soit disant tout le monde pense pareil etc A croire que les parents n’ont rien à faire de leur journée si ce n’est papoter sur le dos des enseignants devant la porte de l’école!

    J'aime

    • mamtermante dit :

      Je vous rassure mes journées sont déjà bien rempli, la vie de maman solo n’est pas de tout repos 😉 donc parler sur le dos des professeurs n’est pas mon passe temps préférer ^^ mais me soucier du bien-être de mes enfants est ma principal occupation ainsi que leur donner confiance en eux, chose qu’ils n’aurons pas si il ce font rabaisser, humilier ou punir sans raison.

      J'aime

  5. Appellation Maman dit :

    Je suis vraiment révoltée par ton récit… et je trouve ta réponse vraiment très bien! J’espère que tu pourras mener ton projet d’enseignement à la maison à bien… il y en a marre de cette « bonne image » soit disant qui prime toujours sur tout et la sur le respect de nos enfants !

    Aimé par 1 personne

  6. Camille dit :

    Bonjour, je suis enseignante en maternelle, dans le public, ce que vous décrivez est contraire à notre éthique professionnelle et à nos devoirs: contactez l’inspecteur de circonscription- notre supérieur hiérarchique direct- pour une médiation: ces pratiques sont illégales, l’impunité injuste. Bon courage!

    Aimé par 1 personne

  7. Marjorie Petit dit :

    Hummmm ca me rappelle moi l’année derniere avec le maitre de mon grand, un grand c** qui humiliait les enfants sans cesse, cela relevait du harcelement psychologique, il a maltratité certains enfants, dont les parents n ont pas bougé car d apres le maitre les enfants mentaient… 😦 il privait de plusieurs récréations egalement, donnait des punitions de 50 lignes de copies (allant parfois jusqu a 150 lignes pour certains enfants) donnait une tonne de devoirs ecrits tous les soirs (il est arrivé a mon fils de devoir finir ses devoirs le soir aprés mangé jusqu a 21h, il est arrivé aussi que je pete un plomb et que je lui fasse moi, car il y en avait beacoup trop) nous avons voulu le voir, lui parler, en mettant un mot dans le cahier de liaison, mot qu il n ‘a pas voulu lire car « il n avait pas que ca a faire » et quand mon mari est allé le voir pour qu il lise le mot il a porté plainte contre mon mari pour agression (il ne l’a pas touché, il lui a simplement dit de lire le mot, d arreter son harcelement envers notre fils et qu il n avait pas interet à s’en prendre à lui pour se venger de notre venue à l’ecole pour avoir des explications) …. nous avons fait un courrier a l inspection academique, au rectorat… rdv avec le directeur… j ai informé que j’interdisait les punitioons que le maitre appliquait et que si il recommencait avec mon fils nous irions plus loin encore dans nos démarches, j ai prevenu que mon fils ferait ses devoirs a la maison, mais ne les rendrait plus au maitre (lui qui faisait ses devoirs tous les soirs a pris un jour 60 lignes de copie parce qu il ne les avait soit disant pas fait, c’est d’ailleurs de là qu’est parti l’altercation, et il a finit par dire aprés que j ai vu le directeur qu’il s etait peut etre trompé d enfant qui n avait pas fait ses devoirs… mouais…) il a été convoqué par l inspection, nous n’avons pas laissé notre fils jusqu a la fin de l’année, il avait bien trop peur du maitre, il a repris en septembre, avec un nouveau maitre, il a de trés bonne note, est content d ‘aller a l ecole, et a enfin repris confiance en lui, mais le maitre de l an dernier est toujours egal a lui meme… mais les parents ne bougent pas… ils ont peur…

    J'aime

  8. maman délire dit :

    « on fait comme ça depuis des années, on va pas changer » et puis aussi à un moment, on disait que la terre est plate, non ??? et pourquoi ne pas en parler aux représentants des parents d’élevés ? il faut que ça sorte lors des conseils d’école !!! ces arguments sont proches du néants. on ne justifie pas une méthode parce qu’on la pratique depuis plusieurs années.. il y a des instits extraordinaires, et il y a des gros c… dans l’école de mes enfants, on a droit au 2 types aussi….

    J'aime

    • mamtermante dit :

      J’en ai parlé avec une maman parent d’éléves et aux d’autres mamans de l’école. Je suis pas la seule à lui faire des repproches mais rien n’a bougé.
      Oui comme dans tout travail, il va trouver des gens bien, qui aime leur travail, le font avec amour et d’autre qui n’ont pas ou plus la vocation, sont « blazés »…

      Aimé par 1 personne

  9. roxyemi dit :

    Je suis d’accord avec la maman, aucunes pédagogie et surtout aucunes connaissances des enfants ou encore de vieilles croyances..
    Mais l’école est à l’image du monde dans lequel on évolue. Je pense aussi qu’on ne peut pas protéger du manque d’indulgence auquel l’enfant va être confronté toute sa vie.. C’est une première expérience inévitable.

    J'aime

  10. Nicole dit :

    Enfin en même temps quand on arrive devant quelqu’un en essayant de lui donner des conseils pour faire son boulot, ce n’est pas une façon très constructive d’entamer la conversation…. et le meilleur moyen de braquer son interlocuteur. La CMV, ça doit aussi concerner les adultes… Vous imaginez, si quelqu’un à votre boulot arrivait en vous disant « vous ne faites pas comme il faut, moi j’ai lu des trucs je vais vous expliquer comment vous devez faire »? Vous auriez envie de l’écouter?

    J'aime

    • mamtermante dit :

      Bonjour, comme je l’ai dis je suis resté bienveillante, je ne me suis pas énervée. Je pense que en tant que maman j’ai le droit de ne pas être d’accord avec les méthodes ancestrales utilisés et si personne ne le dis, ils continurons. Quand on fais ce métier, il faut pensé d’abord aux enfants.
      Je ne valide pas votre 2ème commentaire, il n’est pas vraiment intéressant et n’apporte rien à la discussion.
      Mais merci à vous de m’avoir lu

      J'aime

  11. Victoria dit :

    Bonjour je découvre ce blog grace a une amie. J’aimerais savoir ce maître puni juste il ne récompense pas la bonne conduite ou l’effort de réagir après avoir fait rire la classe? Car chez moi mon fils sa maîtresse applique l’échelle de comportement vert orange rouge noir mais l’enfant peu être orange le matin mais en fin de journée être vert il peut se rattraper. La sanction de 3 recrées est énorme pour des enfants de cette âge là et votre fille avait l’air de pas vraiment comprendre pourquoi elle était puni aucune productivité tout ça.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s