Comment faire son baume de calendula soit-même

Aujourd’hui, comme tous les mardi matin, c’est maison de quartier avec mon fils, pour le café parent, sauf que aujourd’hui petit plus, intervention de 2 animatrices, sur             » comment faire ses cosmétiques, crèmes soi-même « , c’est en rapport avec la semaine consommez malin, consommez serein,  thème qui colle parfaitement avec mon état d’esprit bio, naturel, fait maison, zéro déchets.

Je suis repartie de là avec pleins d’idées, recettes et mon petit pot de baume au calendula.

Baume qui va servir aussi bien aux enfants qu’à moi, on la parfumé aux huiles essentiels de lavande, l’odeur est plus que top 🙂

Il va me servir de crème pour les mains, pour calmer les rougeurs, soigner les petites plaies (ça tombe bien, je me suis coupée le petit doigt, je vais le mettre sur ma coupure en alternant avec mon lait maternel), les piqures d’insectes, les maux de tête, la toux, pour les massages sur mon bébé, coup de soleil cet été….. et encore plein d’autres utilisations.

Je vous partage, la recette, simple, rapide, pas cher et naturelle:)

Les ingrédients :
-huile de tournesol désaromatisé ou huile d’olive
-cire d’abeille
-huile essentielle de lavande ou autre suivant les besoins et envies, juste 1 goutte
-fleur de souci (calendula)

Le matériel :
-un grand bocal
-des petits pots pour mettre le baume
-un filtre a café en plastique

Macération : 3 à 6 semaines

Préparation : 10 minutes à peine

Ce qui prend le plus de temps, remplir le bocal de fleur de souci, fraîches ou séchés, jusqu’à ras bord, les recouvrir ensuite complètement d’huile (ce qui ne serra pas couvert d’huile va pourrir :/)et laisser macérer pendant 3 à 6 semaines.

Une fois que ça à macéré, on peut passer à la préparation.

Il faut 88 % huile pour 12 % cire.

Filtrer l’huile à l’aide du filtre en plastique, pour pouvoir enlever toutes les fleurs.

Faire fondre au bain marie, l’huile filtré avec la cire d’abeille, mélanger, quand la cire est bien fondue, retirer du feu.

Verser dans les petits pots (stérilisé avant, pour éviter les germes), ajouter 1 goutte d’huile essentielle, mélanger pour que ça soit homogène, attendre que ça durcisse, ça prend quelques minutes à peine et refermer le baume est prêt.

Il ce conserve à l’abri de la lumière comme tout produits cosmétique et pendant plusieurs mois.

13078201_10207974447511572_1466868033_o

On peut faire aussi avec des pâquerettes, à la place des fleurs de souci, elles auront un effet tenseur sur la peau, sur le buste, ça active la circulation et atténue la couperose.

Publicités

3 réflexions sur “Comment faire son baume de calendula soit-même

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s